Aller au contenu principal

Jean-Luc Poulain réélu à la tête du Salon de l’agriculture

A 62 ans, Jean-Luc Poulain, agriculteur picard, vient d’être réélu ce 9 juin à la présidence du Ceneca, propriétaire notamment du Salon de l’agriculture et du Salon du cheval. A la tête de la plus grande ferme de France, il entame son troisième mandat.

Jean-Luc Poulain vient d’être réélu au poste de Président du Ceneca (Centre national des expositions et concours agricoles). Il préside ainsi notamment les événements majeurs que sont le Salon International de l’agriculture (SIA) et le Salon du cheval de Paris, dont le Ceneca est propriétaire.

Président du SIA depuis 2008

Le président, agriculteur à Nointel près de Clermont dans l’Oise, est à la tête de la vitrine de l’agriculture française depuis 2008. Il succède alors à un autre Picard : Christian Patria. A 62 ans, il entame ainsi son troisième mandat de 6 ans. Depuis 12 ans, il a contribué à développer l’attirance grandissante du grand public pour l’agriculture. Les consommateurs viennent voir ceux qui les nourrissent avec « l’envie de savoir et de comprendre comment travaille l’agriculteur aujourd’hui », dit Jean-Luc Poulain sur le site du salon. « Nous entrons dans une nouvelle ère, où la confiance a été rendue nécessaire par le besoin croissant chez nos consommateurs d’aller vers des produits authentiques », analyse la figure de l’agriculture française.

Passionné d’agriculture, il en suit les évolutions depuis plus de 30 ans.  Dans une lettre ouverte postée le 7 février 2020, à la veille du salon, il écrit : « Désormais, travailler ‘en’ agriculture, c’est être extrêmement formé, avoir des perspectives de véritables évolutions de carrière, et toujours et encore avoir ce rôle puissant et vital de produire pour répondre aux besoins et envies de nos concitoyens ».  

 

Une mémorable édition 2020

Dans sa mémoire restera l’édition 2020, dont les portes ont dû se refermer prématurément pour cause de coronavirus.

En mars, dans une autre lettre ouverte, il appelle au « patriotisme alimentaire », titre le Courrier Picard. Le Picard à la tête de la plus grande ferme française confie qu’il n’avait jamais pensé « être autant dans l’actualité » avec la thématique de l’édition 2020 « L’agriculture vous tend les bras ». Il salue « toute la chaîne de la fourche à la fourchette », exposants au SIA,  pour son « dévouement » et son « action » et assure encore que « l’approvisionnement local est une des clés du réussir ensemble dans cette période exceptionnelle ».

Des présidents qui marquent

Sur le site du salon, il raconte aussi son « meilleur souvenir » en 8 ans de présidence. « Reste dans ma mémoire l’ampleur de l’engouement suscité par la présence du président Jacques Chirac lors de ce qui sera sa dernière visite au Salon International de l’agriculture », raconte Jean-Luc Poulain. C’était en 2011. Depuis, il évoque aussi « la déambulation marathon du président Macron » en 2019. « Un record de temps : imaginez 14 h au contact des visiteurs, des agriculteurs et des exposants ! » Du jamais vu… Pour le moment. Les 6 prochaines années diront si ce record a été battu.

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Des S en 2021 : pourquoi des noms d’animaux à la lettre de l’année ?
Le système instaurant une lettre différente tous les ans pour le choix du nom des animaux est ancien. Il date de 1926 et a été…
Un téléphérique à lait sur le fil : un appel aux dons est lancé
A Blois-sur-Seille, dans le Jura, les habitants sont décidés à réhabiliter un téléphérique à lait construit au 19e siècle et qui…
Plus de 400 cas en 8 ans - En Loire-Atlantique, des éleveurs accusent les éoliennes de tuer leurs bovins
En Loire-Atlantique, à Puceul, ce sont plus de 400 cas de morts de bovins qui sont à déplorer en 8 ans sur la ferme de la famille…
Publicité