Aller au contenu principal

[Covid-19] Le Salon de l'agriculture 2021 aura-t-il lieu ?

L’épidémie de coronavirus aura entraîné l’annulation de nombreux événements en 2020 : festivals de musique, manifestations sportives et… salons agricoles. Que peut-on prévoir au-delà du 31 octobre, date jusqu’à laquelle les rassemblements de plus de 5000 personnes sont interdits ? Les organisateurs des grands rendez-vous agricoles ont demandé à être reçus par le ministre de l’Agriculture pour en discuter. Jean-Luc Poulain, président du Salon international de l’agriculture, croit à une 58e édition « normale ».

© SIA

La liste des salons agricoles annulés pour cause de [Covid-19] s’allonge : la Foire de Châlons et les Terres de Jim qui devaient se tenir en septembre, le Sommet de l’Elevage qui devait se tenir en octobre… Tous ces rendez-vous sont reportés à 2021.

Les événements rassemblant plus de 5000 personnes ont été interdits tout l’été. La mesure prévue jusqu’à la fin du mois de septembre a été prolongée jusqu’au 30 octobre. Le Premier ministre Jean Castex l’a annoncé le 11 août. Mais quelle visibilité a-t-on pour les rendez-vous de l’année prochaine ?

Pouvoir être entendus par le ministre de l'Agriculture

Les organisateurs de salons agricoles sont inquiets et regrettent de n'avoir pas encore été reçus par le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie depuis sa nomination en juillet. Portée par Jean-Luc Poulain, le président du Salon international de l’agriculture (SIA), ils ont demandé cet été à être reçus par le ministre sans qu'une date ait pu leur être proposée depuis. « Le temps passe, les salons s'annulent et nous n'avons toujours pas de réponse », regrette Jean-Luc Poulain. Les propos sont rapportés par l’agence de presse Agra dans son édition du 28 août. « Nous ne sommes pas arrêtés sur des demandes en particulier, nous aimerions au moins avoir une discussion, » poursuit le porte-parole des organisateurs de salons agricoles. Six autres salons sont associés à la démarche : le Space, Innovagri, Terres en fête, Terres de Jim, la Foire de Châlons et le Sival.

Un impact sur la profession

 « Ces annulations ont un impact économique, non seulement sur les salons, mais aussi, par leur aspect international, sur la profession, » poursuit le président du SIA. Interrogé par Agra sur la tenue de la 58e édition du salon parisien emblématique, prévu du 27 février au 7 mars 2021, Jean-Luc Poulain se dit encore confiant : « Nous nous posons beaucoup de questions, mais nous le préparons comme une édition normale. Et je tiens à ce qu'il se tienne, car la profession a besoin de ce salon. »

Linkedin

Valérie LeRoy, directrice du SIA enfonce le clou. « Toutes nos équipes sont mobilisées, au service du Salon, du secteur de l’Agriculture et … du public ! » assure-t-elle dans un post sur Linkedin.

Les plus lus

Ce qui va changer pour les agriculteurs à partir du 1er janvier 2022
Alors que la fin de l’année 2021 approche à grands pas, tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales et nouveaux règlements…
Des néoruraux perdent face à un éleveur bio dans les Yvelines
L’éditrice Odile Jacob et d’autres habitant d’Adainville défendus par Corinne Lepage viennent de voir leur recours contre l’…
salon de l'agriculture
Le salon de l’agriculture 2022 se tiendra, les premières contraintes se dessinent
Gouvernement, organisateurs et agriculteurs ont affiché cette semaine leur forte volonté de voir se tenir le salon de l’…
feuille de cannabis
CBD : que dit l’arrêté du 30 décembre sur la récolte de fleur et de feuille de chanvre
Le gouvernement vient d’autoriser la culture des fleurs et des feuilles de chanvre en France mais avec de nombreuses conditions…
Salon de l'agriculture
« Il faut essayer de tenir le salon de l’agriculture 2022 coûte que coûte »
Réuni hier en conseil d’administration, le Ceneca reste sur sa position de maintenir le salon de l’agriculture 2022 aux dates…
Agriculture bio
Jusqu’à 5% d’exploitations converties auraient quitté le bio en 2021
Pour l’heure 2300 exploitations converties auraient arrêté le bio en 2021, selon des chiffres provisoires de l’Agence bio révélés…
Publicité