Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Filière bovine
[Interview] Bruno Dufayet veut une « une vraie réaction de la filière » pour la production bovine française

Les doléances, c’est tendance. La filière bovine française en a d’importantes. Bruno Dufayet, président de la Fédération nationale bovine, en dresse la liste dans l’Union du Cantal.

Bruno Dufayet est éleveur dans le Cantal et président de la section bovine FDSEA et de la FNB, Fédération nationale bovine. Interrogé par Patricia Oliviéri, du journal départemental  l’Union du Cantal, il fait le point sur le climat actuel et les préoccupations de sa filière.

Achats en grandes et moyennes surfaces en baisse, reprise de la consommation en restauration hors domicile. Tel se présente le bilan de consommation. Le président de la fédération analyse ces tendances divergentes de consommation et évoque plusieurs paramètres pour les expliquer dont la qualité de la viande, sa maturation, le développement du steak haché…

Il compte par ailleurs sur les répercussions des Etats généraux et sur la Loi alimentation pour que s’instaure un « vrai changement de tendance dans l’approvisionnement ». Il espère notamment que la restauration « jouera la carte de la provenance française ».

Au niveau des prix, il déplore les prix très bas et constate que « l’esprit des Etats généraux initié par Emmanuel Macron n’est pas arrivé à percer dans la filière bovine ». Il demande donc un « changement d’attitude au sein de la filière avec un vrai enjeu à mieux rémunérer le producteur ».

Bruno Dufayet évoque aussi l’export. « Les comptes n’y sont pas » constate-t-il. Et de déplorer « le manque de volonté des opérateurs français à aller chercher de la valeur via les marchés export ».

 

Retrouvez l'interview complète de Bruno Dufayet dans l'Union du Cantal :

EGA, prix, export : “Le compte n’y est pas !”

 

 

 

Vous aimerez aussi

" Nous avons baissé notre IFT sans augmenter les prairies "
Lait
Le Gaec Monchemin, en Vendée, est quasiment à zéro fongicide et insecticide. La réduction des herbicides est plus compliquée en…
Vignette
La production de biogaz s’inscrit dans la transition écologique
Il y a une seconde vie possible pour les déchets agricoles : l’énergie. L'Agriculteur charentais propose de découvrir au travers…
« Le groupe robot permet de progresser et de créer des liens »
Lait
Dans le Finistère, Jean-Pierre Le Gall fait partie d’un groupe robot créé par la chambre d’agriculture. Un groupe d’échange de…
Vignette
Bons réflexes et bonnes postures préviennent les risques de maladies et d’accidents
Une journée de formation pour adopter les bons réflexes et prévenir les risques professionnels. Initiative en Auvergne, rapportée…
Vignette
Dans les stabulations, les vaches laitières regardent passer les robots racleurs
  Ils sont bleus, rouges ou verts, les robots racleurs de lisier ont poussé la porte des stabulations. Ces équipements …
Une visite en Finlande pour comprendre les queues longues
Porc
Couper la queue des porcs est interdit en Finlande depuis 2003. Les autorités européennes ont fait de leur réussite un exemple.…
Publicité

Bloc abonnement

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site [nom du site]
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière [nom du site]
Consultez les revues [nom du site] et [nom du site] au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière [nom du site]