Aller au contenu principal

Filière bovine
[Interview] Bruno Dufayet veut une « une vraie réaction de la filière » pour la production bovine française

Les doléances, c’est tendance. La filière bovine française en a d’importantes. Bruno Dufayet, président de la Fédération nationale bovine, en dresse la liste dans l’Union du Cantal.

© Interbev

Bruno Dufayet est éleveur dans le Cantal et président de la section bovine FDSEA et de la FNB, Fédération nationale bovine. Interrogé par Patricia Oliviéri, du journal départemental  l’Union du Cantal, il fait le point sur le climat actuel et les préoccupations de sa filière.

Achats en grandes et moyennes surfaces en baisse, reprise de la consommation en restauration hors domicile. Tel se présente le bilan de consommation. Le président de la fédération analyse ces tendances divergentes de consommation et évoque plusieurs paramètres pour les expliquer dont la qualité de la viande, sa maturation, le développement du steak haché…

Il compte par ailleurs sur les répercussions des Etats généraux et sur la Loi alimentation pour que s’instaure un « vrai changement de tendance dans l’approvisionnement ». Il espère notamment que la restauration « jouera la carte de la provenance française ».

Au niveau des prix, il déplore les prix très bas et constate que « l’esprit des Etats généraux initié par Emmanuel Macron n’est pas arrivé à percer dans la filière bovine ». Il demande donc un « changement d’attitude au sein de la filière avec un vrai enjeu à mieux rémunérer le producteur ».

Bruno Dufayet évoque aussi l’export. « Les comptes n’y sont pas » constate-t-il. Et de déplorer « le manque de volonté des opérateurs français à aller chercher de la valeur via les marchés export ».

 

Retrouvez l'interview complète de Bruno Dufayet dans l'Union du Cantal :

EGA, prix, export : “Le compte n’y est pas !”

 

 

 

Les plus lus

Moisson de nuit dans l'Indre
Les agriculteurs travaillent 20 heures de plus par semaine que les autres professions

Sans surprise, une enquête de l’Insee montre que la profession agricole est celle qui effectue le plus d’heures de travail par…

Vaches laitières près d'un parc éolien
Quel impact des champs électromagnétiques sur les élevages ? Une enquête inédite publiée

Objet de débats passionnés depuis plusieurs dizaines d’années, la question de l’impact sur les activités d’élevage des…

Gabriel Attal avec Marc Fesneau faisant un selfie au Pirou dans la Manche.
Gabriel Attal espère clore la crise agricole avec de nouvelles mesures de trésorerie et de fiscalité

Deux mois après le Salon de l’agriculture, le Premier ministre révèle ce samedi 27 avril un nouveau train de mesures en faveur…

  Arnaud Gaillot, président des Jeunes agriculteurs, devant son troupeau de montbéliardes.
Confidences d’Arnaud Gaillot au terme d’un mandat intense à la tête des Jeunes agriculteurs

Arnaud Gaillot, président des Jeunes agriculteurs, a accepté de nous recevoir plus de deux heures sur son exploitation…

Marc Fesneau prend la parole aux Controverses de l'agriculture en 2023.
Les quatre axes du nouveau plan Ecophyto

Dans une interview, le ministre de l'Agriculture a détaillé les mesures du futur plan Écophyto : indicateur HRI1, 150 millions…

Table de la réunion à l'Elysée jeudi 2 mai 2024 avec Emmanuel Macron, des ministres et la profession agricole, syndicats, coopération, chambres d'agriculture
Que faut-il retenir de la rencontre entre Emmanuel Macron et la profession agricole ?

Le président de la République a reçu la profession agricole (syndicats, coopération et chambres d'agriculture) jeudi 2 mai à l…

Publicité