Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Filière bovine
[Interview] Bruno Dufayet veut une « une vraie réaction de la filière » pour la production bovine française

Les doléances, c’est tendance. La filière bovine française en a d’importantes. Bruno Dufayet, président de la Fédération nationale bovine, en dresse la liste dans l’Union du Cantal.

© Interbev

Bruno Dufayet est éleveur dans le Cantal et président de la section bovine FDSEA et de la FNB, Fédération nationale bovine. Interrogé par Patricia Oliviéri, du journal départemental  l’Union du Cantal, il fait le point sur le climat actuel et les préoccupations de sa filière.

Achats en grandes et moyennes surfaces en baisse, reprise de la consommation en restauration hors domicile. Tel se présente le bilan de consommation. Le président de la fédération analyse ces tendances divergentes de consommation et évoque plusieurs paramètres pour les expliquer dont la qualité de la viande, sa maturation, le développement du steak haché…

Il compte par ailleurs sur les répercussions des Etats généraux et sur la Loi alimentation pour que s’instaure un « vrai changement de tendance dans l’approvisionnement ». Il espère notamment que la restauration « jouera la carte de la provenance française ».

Au niveau des prix, il déplore les prix très bas et constate que « l’esprit des Etats généraux initié par Emmanuel Macron n’est pas arrivé à percer dans la filière bovine ». Il demande donc un « changement d’attitude au sein de la filière avec un vrai enjeu à mieux rémunérer le producteur ».

Bruno Dufayet évoque aussi l’export. « Les comptes n’y sont pas » constate-t-il. Et de déplorer « le manque de volonté des opérateurs français à aller chercher de la valeur via les marchés export ».

 

Retrouvez l'interview complète de Bruno Dufayet dans l'Union du Cantal :

EGA, prix, export : “Le compte n’y est pas !”

 

 

 

Les plus lus

Vignette
De la betterave à l’herbe des talus : la reconversion d’un entrepreneur de travaux agricoles du Calvados
Pour anticiper une éventuelle fin de la production de betteraves dans le Calvados, Maurice Philippe, entrepreneur de travaux…
Vignette
Nouvelle intrusion : un député de la France Insoumise se filme dans un élevage porcin
Bastien Lachaud, député LFI de Seine-Saint-Denis, s’est introduit illégalement dans un élevage porcin. La FNSEA et les Jeunes…
Vignette
Face au comportement « inacceptable » de Südzucker, Xavier Bertrand demande « des réponses fortes » du gouvernement
De rencontre en rencontre, le sort des sucreries de Cagny dans le Calvados et d’Eppeville dans la Somme n’est toujours pas réglé…
Vignette
Michel Serres sur France Inter : Il faut conserver les « pères nourriciers » comme un « trésor national »
Michel Serres observe l’évolution de notre monde : celle de la population paysanne et celle de notre économie qu’il juge « …
Vignette
Phénomène étrange en Alsace - le crop circle ou l'art de dessiner dans les champs de blé
On connaissait les ronds dans l’eau chantés par Françoise Hardy. Cette fois, il s’agit de ronds dans le blé. Une prouesse…
Vignette
Tereos : une divergence d’appréciation de la dette entre les dirigeants et l’association de défense des coopérateurs
Les chiffres annoncés par le groupe coopératif sucrier Tereos le 12 juin ne sont pas bons. La dette se situe cette année à 2,5…
Publicité