Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Acte condamnable
L'éleveur victime d'un incendie de ses poulaillers soutenu par le ministre et par la profession

De nombreux témoignages sont venus soutenir Emmanuel Prévost, dont les poulaillers ont été incendiés dans la nuit du 16 au 17 septembre. Le ministre de l'Agriculture en personne a fait le déplacement.

Didier Guillaume dans l'Orne, aux côtés d'Emmanuel Prévost, éleveur victime d'un incendie volontaire de ses bâtiments d'élevage.
© alim'agri

A Normandel, dans le Perche, l’éleveur de volailles Emmanuel Prévost est encore sous le choc. L’incendie criminel qui a ravagé ses trois bâtiments dans la nuit du 16 au 17 septembre le laisse dans le désarroi. L’abord des poulaillers est désormais « zone interdite » comme le montrent les photos prises par L’Agriculteur normand qui s’est rendu sur place.

De nombreux témoignages de solidarité sont venus réconforter l’éleveur pour lequel le préjudice est à la fois moral et matériel.

 

 

Ce 18 septembre, le ministre de l’Agriculture en personne s’est rendu dans l’Orne sur les lieux du sinistre. L’actu.fr relate cette visite. Didier Guillaume a pu entendre les représentants professionnels parler de ce « moment anxiogène » et de la crainte que s’installe une « psychose chez les agriculteurs ».

Au micro de France Info, le ministre s’est placé en défenseur des éleveurs « qui font un travail très dur ». Manger de la viande ou ne pas manger de la viande, chacun est libre de ses choix mais un tel acte n’est « pas acceptable » et condamnable ». Il en appel

 

France 3 Normandie a suivi également le déplacement de Didier Guillaume dans l'exploitation avicole normande.

 

Lire aussi Trois poulaillers incendiés dans l'Orne et l'ombre des activistes anti-élevage.

Les plus lus

Vignette
Antoine Thibault réagit à la vidéo de L214 sur la filière des veaux laitiers
Une nouvelle vidéo de L214 tourne sur les réseaux sociaux. Cette fois l’association de défense animale s’attaque à l'élevage de…
Réduire les phénols volatils grâce aux écorces de levures
Vigne
Traiter les vins avec des écorces de levure peut contribuer à limiter les mauvais goûts liés aux contaminations par Brettanomyces…
Soufflet Vigne monte en puissance sur le conseil
Vigne
L’ouverture d’un nouveau magasin à Vinzelles, dans le Mâconnais, sonne le coup d’envoi de la mise en place de la nouvelle…
Thierry Julien, président de France Vin Bio : "Il ne faut pas accepter de brader nos vins"
Vigne
A la tête de France Vin Bio, l’association nationale interprofessionnelle des vins bio, Thierry Julien considère que la…
La commercialisation des rouges sous pression
Vigne
Les vendanges 2019 se déroulent dans un contexte de ralentissement des transactions persistant depuis le début de l’année comme…
La conversion à la viticulture biologique doit s'anticiper sur tous les plans
Vigne
La conversion au bio est plus ou moins facile et coûteuse en fonction des exploitations. Le passage à l’agriculture biologique…
Publicité