Aller au contenu principal

Il faudrait un « miracle » pour éviter l’annulation de la Foire de Châlons

Il ne reste qu’un infime espoir pour que la Foire se Châlons-en-Champagne soit maintenue. En raison des mesures prises pour lutter contre le Covid-19, l’événement prévu du 4 au 14 septembre dans la Marne devrait être annulé, « sauf miracle ».

© Foire de Châlons-en-Champagne

 

Pas plus de 5000 personnes. Pour lutter contre la propagation de la maladie Covid-19, c’est la limite fixée par le gouvernement pour l’organisation de rassemblements. Mardi 11 août, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la prolongation de cette mesure jusqu’au 30 octobre. Les événements de plus de 5000 personnes ne sont donc pas autorisés, sauf dérogation. Ce 17 août, une ultime réunion avec le préfet de la région devait décider du sort de la Foire de Châlons-en-Champagne, prévue du 4 au 14 septembre dans la Marne. Ce rendez-vous agricole très important pour le monde agricole est « fortement compromise» indique l’Union.

Annulé « sauf miracle »

Dans les colonnes du journal, Brunot Forget, le commissaire général de la Foire » ne se résout pas à annoncer l’annulation de l’événement. « S’il subsiste un infime espoir, vous imaginez bien, que je le saisirais, réponse définitive, lundi ou mardi, » confie-t-il au quotidien régional. Et il tempête en évoquant le « diktat de la technostructure parisienne, qui a décrété l’interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes lors des foires, mais pas dans les parcs de loisirs ou les centres commerciaux, dans le métro ou les Champs Elysées ». Allusion à peine dissimulée au spectacle du Puy du Fou autorisé ce 14 août en Vendée.

Un minuscule doute planait encoredans la  matinée du 17 août alors que Le Figaro annonçait déjà l’annulation. France 3 indiquait pour sa part que les exposants ont été informés par SMS :  la 74e Foire de Châlons n’aura pas lieu « sauf miracle ».  

 

En 2019, l’événement champenois a rassemblé 260 000 personnes et plus de 765 exposants sur 10 jours.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Publicité