Aller au contenu principal

Inauguration du Salon de l'agriculture 2022
Guerre Ukraine-Russie : Emmanuel Macron annonce un plan de résilience agricole

La guerre entre la Russie et l’Ukraine aura des conséquences sur le monde agricole a prévenu ce matin le chef de l’Etat lors de l’inauguration du salon de l’Agriculture. Un plan sera présenté dans quelques heures pour aider les agriculteurs à y faire face.

Emmanuel Macron au salon de l'Agriculture
Emmanuel Macron a écourté sa visite au salon de l'Agriculture ce matin.
© Cheick Saidou/agriculture.gouv.fr

[Mis à jour le 17 mars]

Accaparé par la guerre en Ukraine, Emmanuel Macron n’a pas pu tenir l’agenda prévu ce samedi 26 février à l’occasion de l’inauguration du 58e salon de l’Agriculture. Le Président de la République a toutefois tenu à être aux côtés des agriculteurs lors de ce salon des retrouvailles et a prononcé un discours aux accents graves. « Ce que nous sommes en train de vivre ne sera pas sans conséquences sur le monde agricoles et les filières qui sont les vôtres », a prévenu le chef d’Etat.

« De manière certaine, il y aura des conséquences. Des conséquences dans nos exportations, pour les grandes filières que vous représentez » a-t-il poursuivi, pointant notamment les filières vin et céréales. Autre conséquence : l’augmentation des coûts de l’énergie mais aussi le coût et l’approvisionnement en alimentation du bétail, a encore énuméré Emmanuel Macron.

Face à ce contexte déjà palpable pour les agriculteurs et notamment les éleveurs, un plan de résilience est en cours de construction et Julien Denormandie le présentera dans les prochaines heures. Son objectif : sécuriser les intrants et « essayer au maximum de bâtir des boucliers en termes de coûts, au niveau national et européen », a esquissé le président de la République. Des réponses qui pourraient être apportées dans la durée.

« Si je devais vous livrer une conviction ce matin, c'est que cette crise durera, cette guerre durera. Mais l'ensemble des crises qu'il y aura derrière auront des conséquences durables », a déclaré ce matin Emmanuel Macron.

Aux agriculteurs, le futur candidat à sa succession a ajouté « je voulais tout simplement vous dire que nous serons là, Français et Européens, pour accompagner nos agriculteurs, pour construire les réponses de court et moyen terme, pour essayer de sécuriser au maximum l'énergie et les intrants, pour accompagner en termes de revenus, et pour accompagner nos compatriotes aussi sur les impacts en termes de coût immanquablement ».

Les plus lus

Jean-Marie Séronie, agroéconomiste indépendant et membre de l’Académie de l’agriculture.
Cash Investigation : « une émission truffée d’erreurs qui n’explique pas à quoi sert la Pac »
Avant la diffusion de Cash Investigation sur la Pac, présentée par Elise Lucet, l’agroéconomiste indépendant Jean-Marie Séronie…
alimentation animale
Plan de résilience agricole : l’aide aux éleveurs pour l'alimentation animale, mode d’emploi
Le guichet pour l’aide aux éleveurs confrontés à une hausse des coûts de l’alimentation animale suite à la guerre en Ukraine est…
Serge Zaka agroclimatoloque météo
Canicule 2022 : pourquoi le scénario de l'été 1976 se rapproche, selon Serge Zaka
La France connait cette semaine un exceptionnel épisode de canicule précoce après un début de printemps très chaud et sec. Un…
solagro
Pesticides : une carte de France des IFT publiée par Solagro
Quels pesticides ont été utilisés sur les surfaces agricoles dans votre commune ? Solagro et Ecotone proposent de le découvrir…
aide
Chèque alimentaire : un virement pour les plus précaires avant la rentrée
Elisabeth Borne, la Première ministre, a confirmé le versement d’une aide à la rentrée pour les personnes les plus modestes,…
« Les agriculteurs nous délèguent ce qu’ils maîtrisent le moins »
Dominique Pellen gère l’ETA familiale à Plouvorn dans le Finistère nord en binôme avec son frère Sébastien. L’entreprise…
Publicité