Aller au contenu principal

Gros trafic au port du Havre : nos produits agricoles s’exportent

La mondialisation rebat les cartes du commerce. En France, beaucoup d’agriculteurs la craignent, et notamment les éleveurs, depuis l’accord sur le Ceta, traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada. D’autres, au contraire y voient des opportunités de marché.

Dans son émission « Enquêtes de région » diffusée le 30 novembre 2016, France 3 Normandie a analysé les différentes facettes de la mondialisation pour cette région, au travers du Port du Havre, véritable porte de la façade maritime normande, ouverture sur le monde, à deux heures de Paris. 38 % des richesses produites en Normandie sont exportées. Le rôle de ce  port est donc majeur. Les destinations sont d’abord européennes, vers les Pays-Bas, l’Allemagne, la Belgique et le Royaume-Uni, mais il est aussi le 2e partenaire commercial français vers l’Afrique, le 4e vers l’Amérique et l’Asie.

Il n’y a donc pas que des Français mécontents dans cette histoire. Le reportage présente d’ailleurs un agriculteur heureux. Olivier Louvel, producteur à Saint-Martin du Manoir en Seine-Maritime, exporte depuis 5 ans ses pommes de terre vers l’Arabie Saoudite. Chargement du jour : 27 tonnes de pommes de terre prêtes pour le grand voyage en container, qui représentent aussi quelques patates pour notre agriculteur (environ 10 000 euros pour cette livraison). A l’arrivée, des chips sur le marché de Dubaï et autres spécialités françaises très prisées à l’étranger. « Une nouvelle porte qui s’ouvre », estime Olivier Louvel, qui ne se plaint donc pas de la mondialisation. Et le légume français embarquant au port du Havre s’exporte aussi vers l’Egypte, l’Algérie, le Liban, la Turquie. La France a aussi à gagner au jeu de la compétition internationale.

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Des S en 2021 : pourquoi des noms d’animaux à la lettre de l’année ?
Le système instaurant une lettre différente tous les ans pour le choix du nom des animaux est ancien. Il date de 1926 et a été…
Transition énergétique - Agrigaz en Normandie : 37 agriculteurs réunis dans un projet de méthanisation
Trente-sept agriculteurs réunis dans un collectif agricole sont à la base du projet de méthanisation qui a vu le jour fin 2020 à…
Un téléphérique à lait sur le fil : un appel aux dons est lancé
A Blois-sur-Seille, dans le Jura, les habitants sont décidés à réhabiliter un téléphérique à lait construit au 19e siècle et qui…
Publicité