Aller au contenu principal

GreenSheep : Les moutons qui mettent les tondeuses au vert

Les tondeuses ont-elles à craindre la concurrence des moutons ?

Vous les avez peut-être remarqués sur le boulevard périphérique parisien ou sur l'un des nombreux pâturages qui envahissent le territoire, les moutons reprennent les commandes des pelouses de France. À l'initiative de cette invasion, Paul Letheux, fondateur de GreenSheep, qui, calculette en main, met la tondeuse au garage pour la remplacer par des moutons en éco-pâturage jusqu'à 25% moins cher qu'un contrat de tonte. Aujourd'hui, les moutons de GreenSheep ont la responsabilité de la tonte quotidienne d'une cinquantaine d'hectares et ont adopté récemment un 20ème berger. Pour remplir ce contrat, 500 mouton d'Ouesant dont 250 nouveaux nés qui ont vu le jour sur les espaces entretenus par GreenSheep. Les moutons permettent de préserver la diversité de l'écosystème, ce qui participe au retour de certaines espèces devenus rares qui se nourrissent d'insectes qui gravitent autour des moutons. Contrairement aux idées reçues, les moutons ne dégagent pas de mauvaise odeur et ne contreviennent pas à l'hygiène du lieu. Un choix de plus en plus apprécié.

La vidéo ici

A lire sur Greensheep

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Publicité