Aller au contenu principal
Font Size

Greenpeace publie un nouveau rapport et revoit sa carte des « fermes-usines »

L’association Greenpeace vient d’actualiser son rapport sur l’élevage industriel en France. L’association dénombre 3300 installations classées pour la protection de l’environnement soumises à autorisation. La carte publiée en novembre 2018 dénombrant 4400 « fermes-usines » qui s’est avérée construite sur des données fausses a été corrigée.

© Greenpeace

« L’élevage continue à s’industrialiser en France », c’est le constat dressé par Greenpeace dans un rapport publié ce 24 juin. L’association considère que « les pouvoirs publics ont facilité cet essor ces dernières années » et demande la création d’un moratoire sur les « méga-installations » en élevage.

« L’élevage industriel et la production massive de produits animaux (viandes, produits laitiers, œufs) posent problème car ils sont à l’origine de multiples conséquences négatives sur l’environnement et le climat, » estime Suzanne Dalle, chargée de campagne agriculture à Greenpeace France.

Une exploitation sur cinq en aviculture

Le rapport souligne une réduction forte du nombre d’exploitations pour cinq types d’élevages : vaches laitières et allaitantes, poules pondeuses, poulets de chair, porcs.

« La situation est néanmoins très variable d’une filière à une autre », précise l’organisation écologique. « Si le nombre d’ICPE (installations classées pour la protection de l’environnement) soumises à autorisation est non significatif dans la filière laitière, à l’inverse, cela concerne 1/5 des exploitations avicoles. »

Dans ce nouveau rapport, le décompte est de 3300 ICPE. En novembre 2018, l’association avait publié une première carte de 4400 « fermes-usines », qui s’était attiré les foudres du secteur agricole. « Nous avons eu à l’époque beaucoup de retours d’agriculteurs qui nous ont rapporté que les données étaient fausses », confirme Suzanne Dalle. Prenant acte des critiques, l’association a donc demandé au ministère de la Transition écologique des données actualisées sur les ICPE, pour construire cette nouvelle étude.

 

 Lire aussi dans Réussir Lait « Un projet de 634 vaches dans l’Eure suspendu à la décision du Préfet »

Les plus lus

Moisson record : avec 173,98 q/ha un néo-zélandais bat le record de rendement en blé
Eric Watson, agriculteur néo-zélandais d’Ashburton, bat pour la deuxième fois consécutive le record du rendement en blé avec une…
Qui est Julien Denormandie nouveau ministre de l'Agriculture ?
Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a annoncé, le 6 juillet, la nomination de Julien Denormandie au poste de…
[Vidéo] Un record pour le prix de l'agneau
La première semaine de juin, le prix de l'agneau a atteint 6,56 €/kg, selon l'Institut de l'élevage. Soit une hausse de +9% par…
Météo - Emmanuel Buisson de Weather Measures : « vers un été un peu plus chaud que la normale avec une grande instabilité »
La pluie est revenue mais suffira-t-elle à éloigner le spectre d’une sécheresse ou d’une canicule pour 2020. Comment se présente…
[VIDEO] Une première étape vers une retraite à 85 % du SMIC pour tous les agriculteurs
La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d’André Chassaigne (PCF…
[Déconfinement] Les enfants d'agriculteurs auraient dû être « prioritaires » pour le retour à l'école ?
Le 22 juin, tous les élèves scolarisés en France, de la maternelle au collège, vont retrouver le chemin de l’école. Ainsi en a…
Publicité