Aller au contenu principal

SUCRE-ALCOOL
Tereos Internacional aura son siège social au Brésil

Un étage de plus à la fusée financière de Tereos qui crée une société brésilienne regroupant tous les actifs du groupe… sauf l’activité historique betterave-sucre en France.

Le groupe Tereos a annoncé la création de Tereos Internacional, une société dont le siège social sera à Sao Paulo au Brésil et qui sera coté en bourse sur les marchés de Sao Paulo et d’Euronext à Paris. Objectif : devenir un leader mondial du sucre, de l’alcool, des amidons et des bioénergies et se donner les moyens de lever des fonds pour de nouveaux développements. Tereos International regroupe tous les actifs brésiliens au sein de Guarani (six sites de production), les activités sucres et alcools de l’Océan indien (Réunion, Mozambique,Tanzanie soit quatre sites de production) et enfin, les industries céréalières en Europe (l’amidonnier Syral, BENP Lillebonne et la distillerie de la Vallée de l’Oise soit sept sites de production). Les pôles céréales et Océan indien sont regroupés au sein d’une société nommée Tereos EU.

900000 HECTARES TRANSFORMÉS

Seules les activités betteraves à sucre en France contrôlées par les deux structures coopératives Union BS et Union SE, ne sont pas intégrées à Tereos Internacional.Au final, cette société représente un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros. Les actions de Tereos EU ont été évaluées à 1 milliard d’euros dont 393 millions d’euros pour les participations apportées par les partenaires céréaliers. Le groupe Tereos dans sa totalité représente un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros et un excédent brut d’exploitation de 439 millions d’euros. Il transforme 2,8 millions de tonnes (Mt) de betteraves, 2,7 Mt de céréales et 2,1 Mt de canne à sucre par an, soit 900000 hectares de cultures dans le monde.

Les plus lus

Tour de vis Covid : le télétravail systématique étendu à l’agriculture
Protéger le monde agricole de la pandémie en pleine progression dans les territoires : c'est l'objectif visé par le gouvernement…
Des betteraves en début de levée sont  vulnérables au gel. © C. Gloria
Météo : gel à risque en vue pour les colzas et les betteraves
L’an passé avait connu un épisode de froid intense à la fin mars qui avait eu un impact sur les cultures, notamment sur les…
Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Le comportement du blé OGM tolérant à la sécheresse dans les conditions très difficiles de 2020 a convaincu Guillermo Irastorza d'accroître sa surface en 2021. © G. Irastorza
« J’ai cultivé du blé OGM résistant à la sécheresse », G. Irastorza, agriculteur argentin
Guillermo Irastorza, producteur argentin, a participé en 2020 aux essais plein air à grande échelle du blé OGM HB4 récemment…
La nouvelle convention collective implique d'échanger avec son salarié sur son poste et ses compétences. © C. Baudart
Employeurs : ce que change la nouvelle convention collective pour les agriculteurs
Les producteurs de grandes cultures qui emploient un ou plusieurs salariés doivent appliquer la nouvelle Convention collective…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures