Aller au contenu principal

Produits phyto : bien assurer la protection de vos salariés agricoles

Mettre en œuvre toutes les mesures de prévention lorsque l’on utilise des produits phytosanitaires est impératif, et encore plus lorsque vos salariés manipulent ces produits dangereux.

Investir dans un local phyto aux normes limite les risques d'accident, contribuant à vous protéger vous et vos salariés.
Investir dans un local phyto aux normes limite les risques d'accident, contribuant à vous protéger vous et vos salariés.
© C. Baudart

Avec les phytos, il est indispensable de prendre toutes les précautions pour éviter les accidents, dont les conséquences peuvent être catastrophiques en termes de pollution, et donc de sanctions. Et si, malheureusement, un tel incident survient, il faut suivre une procédure stricte pour limiter l’ampleur des ennuis. Mais attention, le risque de litige ne provient pas uniquement de ce type de pollution accidentelle : vous pouvez également être mis en cause en cas de défaut de protection des salariés qui les utilisent.

Le point sur | Pollution accidentelle agricole : que devez-vous faire en cas d’accident avec des produits polluants ?

L’étape de la préparation de la bouillie appelle la plus grande vigilance. Elle est en effet est propice aux contaminations : le contenu du bidon n’est pas encore dilué et les risques de contact avec la peau et les yeux sont nombreux. Des accidents en attestent. Tout doit donc être mis en œuvre pour améliorer la prévention. Pour éviter un renversement de produit, il est par exemple utile d’organiser un poste de remplissage stable avec, à portée de main, les outils d’ouverture des bidons et de dosages.

Surtout, les salariés qui manipulent les phytos doivent porter des équipements de protection individuelle (EPI) en bon état : masque avec filtration, lunettes, gants en nitrile ou néoprène, tablier ou combinaison de protection (jetable), bottes en caoutchouc. Le Code du travail stipule qu’il appartient à l’employeur de faire porter ces équipements à ses salariés (R4412-19) et d’en assurer le renouvellement et l’entretien. Mais attention : mal employés, ces EPI peuvent donner une fausse impression de sécurité, aboutissant involontairement à des prises de risque. Il est donc important de bien former le salarié à une utilisation correcte de ces équipements. C’est également à l’employeur de faire respecter l’interdiction de fumer pendant les manipulations de produits, dans le local phyto ou dans la cabine du tracteur.

Même chose pour le local phyto : pour éviter une intoxication de l’utilisateur par inhalation, le local doit être aéré, avec une trappe d’aération en bas de la porte et une autre en haut de la porte. Un point d’eau doit exister à proximité pour pouvoir se laver les mains. Et, bien sûr, il est impératif de disposer d’un local phyto aux normes, règle indispensable pour améliorer la sécurité du lieu, et être dans les clous de la conditionnalité de la PAC.

Pour anticiper un problème et effectuer les bons gestes au cas où, les risques doivent être identifiés dans le Document unique, qui est un document obligatoire pour tout employeur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Guillaume Lyon, agriculteur à Henrichemont (Cher)"J’ai systématisé le traitement au Kerb flo. Son coût est nettement supérieur aux antigraminées foliaires, mais il est efficace sur les repousses de céréales et sur les ray-grass résistants."
Colza : « Nous gérons facilement les repousses de céréales, contrairement aux ray-grass »
Agriculteur à Henrichemont dans le Cher, Guillaume Lyon raisonne ses programmes de désherbage pour contrôler en même temps…
Installer un interrupteur distant et protéger l'accès à la pompe de la cuve est un moyen efficace pour dissuader les vols.
Vols en agriculture : limiter les risques de vols de GNR
Très convoité compte tenu de son prix, le GNR est très exposé. Quelques mesures limitent toutefois les risques, à la cuve ou dans…
En cas de forte infestation de repousses de céréales, il est conseillé d'intervenir tôt, quand elles ont 2 à 3 feuilles, avec un antigraminée foliaire.
Repousses de céréales dans le colza : comment préserver le rendement ?
Moins de labour et plus de semis précoces pour le colza favorisent la levée de repousses de céréales. Leur pouvoir concurrentiel…
En cas de vol, appelez le 17 et tenter de récupérer le maximum d'information sur les intrus sans vous mettre en danger.
Les bons réflexes en cas de vol sur son exploitation agricole
Ne pas intervenir soi-même, préserver les indices et porter plainte, même pour un vol qui ne donnera pas lieu à indemnisation :…
Investir dans un local phyto aux normes limite les risques d'accident, contribuant à vous protéger vous et vos salariés.
Produits phyto : bien assurer la protection de vos salariés agricoles
Mettre en œuvre toutes les mesures de prévention lorsque l’on utilise des produits phytosanitaires est impératif, et encore plus…
Moisson 2022 : production française de blé dans la moyenne, records en colza, grands écarts en rendement.
La moisson 2022 est marquée par une « hétérogénéité inédite des rendements pour la plupart des grandes cultures », indique un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures