Aller au contenu principal

Photovoltaïque agricole : Des panneaux pour valoriser mes bâtiments

Franck Descamps exploite 300 hectares de grandes cultures à Landepereuse (Eure) et installe 1 000 m2 de panneaux sur des bâtiments existants. L’occasion pour lui de les réhabiliter et d’en faire une source de revenus.

Franck Descamps et son épouse Isabelle. « J’ai opté pourde l’autoconsommation avec vente du surplus. »
Franck Descamps et son épouse Isabelle. « J’ai opté pourde l’autoconsommation avec vente du surplus. »
© C. Baudart

« J’ai des anciens bâtiments d’élevage, montés il y a plus de 50 ans et vides depuis l’an dernier. J’ai fait le choix de les rénover et de les valoriser en y mettant des panneaux photovoltaïques. Ce projet totalise 1 000 m2 de panneaux sur trois bâtiments, pour une puissance de 200 kWc. Ils seront raccordés à des onduleurs placés dans un seul local technique.

Avant le nouvel arrêté d’octobre 2021, réaliser un tel projet était très compliqué voire impossible. Les panneaux seront installés en décembre prochain et l’installation devrait être opérationnelle en mars 2023. Auparavant, je fais déposer la couverture en fibrociment, que je remplace par des tôles en bacs aciers, et je renforce la charpente. Le coût d’installation des panneaux s’élève à 175 000 euros, auxquels s’ajoutent 100 000 euros de travaux. L’ensemble s’autofinancera sur 12 ans avec la vente d’électricité et les économies sur mes factures d’électricité.

Au-delà de cette date, ce sera un vrai complément de revenu. J’ai opté pour de l’autoconsommation avec vente du surplus, ce qui va me permettre d’alimenter mes pompes d’irrigation, dont la consommation électrique atteint 67 MWh annuels. J’ai 38 hectares de vergers. Ma facture d’électricité va diminuer et avec la hausse actuelle des prix de l’énergie, l’économie ne fera que s’accentuer. »

Les plus lus

Pour une bonne rotation des stocks, notez la date de rentrée des produits sur les bidons.  © N. Cornec/Aravalis
Stockage des produits phytosanitaires : bien ranger son local phyto
Si toutes les fermes comportent un local pour stocker les produits phytosanitaire, ce dernier n’est pas toujours aux normes.…
Blé : ils contrôlent les maladies avec peu de fongicides malgré une forte pression
Substances naturelles, variétés tolérantes, semis peu denses et retardés, bas volume associé à réduction de dose : en Seine-…
10,8 millions de tonnes d'engrais ont été livrées au cours de la campagne 2021-2022, soit une baisse de 5 % par rapport à la campagne précédente.
Engrais azotés : toujours du retard dans les achats des agriculteurs
La situation sur le marché des engrais reste tendue avec des prix très élevés, des agriculteurs attentistes et un risque d’…
Denis Bollengier a bénéficié d’une prise en charge financière totale pour implanter sa haie grâce au dispositif de paiement pour services environnementaux.
« J’ai financé ma haie grâce aux paiements pour services environnementaux »
Denis Bollengier, agriculteur dans le Nord, a financé l’implantation d’une haie en bénéficiant d’un paiement pour service…
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
La déduction pour épargne de précaution (DEP) est un outil de défiscalisation et de lissage des prélèvements sociaux très…
Un tiers des producteurs envisage de réduire ou d'arrêter la production de maïs semences.
Maïs semences : un tiers des producteurs envisagent de réduire les surfaces ou d’arrêter
Les producteurs de maïs semences affichent un moral en berne après une année 2022 très difficile. La filière cherche des moyens…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures