Aller au contenu principal

Qualité des céréales
Mieux connaître les mycotoxines


Les mycotoxines sont produites par des champignons microscopiques. Elles peuvent se révéler toxiques pour un certain nombre de plantes, d´animaux et pour l´homme qui en consommerait directement via des aliments d´origine végétale essentiellement. Les mycotoxines peuvent être produites au champ par les Fusarium (fusariotoxines), ou lors du stockage.
Au champ, les mycotoxines peuvent être produites par les fusariotoxines ©Fusarium. ©C. Gloria

Sur blé, trois facteurs favorables à la contamination
. Le climat est déterminant
Un temps pluvieux accompagné de températures supérieures à 10 ºC favorise la contamination par les champignons. En revanche une forte période de sécheresse ou une période très froide la limite.

. Les résidus de culture
Lorsque Fusarium graminareum est présent à la récolte du maïs précédent, il le reste sur les résidus jusqu´au printemps suivant. Si les conditions climatiques sont favorables, le blé en culture risque d´être contaminé. Ainsi, le meilleur moyen de limiter cette contamination est d´enfouir ou broyer les résidus de récolte.

. Les sensibilités variétales
Il existe des différences de sensibilité variétale face aux attaques de fusarioses. Ainsi, des résultats obtenus en 2002 par Arvalis (Boigneville) indiquent que, indépendamment de tout traitement, le fait de privilégier la variété Apache plutôt que la variété Trémie permet de diviser par deux le taux de DON présent après contamination artificielle.

Différentes actions selon les mycotoxines
Les effets des mycotoxines varient en fonction de leur nature, des doses présentes dans l´organisme et de la durée d´exposition.
Il existe trois grandes familles de mycotoxines :
Le désoxynivalénol (DON) que l´on retrouve sur tous les types de céréales. Le DON a pour effet une diminution de la consommation d´aliment chez le porc. Le DON agit également sur le système immunitaire des mammifères et des oiseaux. Chez l´homme, il affecterait la capacité de défense des individus, notamment chez les plus vulnérables (jeunes enfants, femmes enceintes ou personnes âgées).
La zéaralénone (ZEN) a une action plus ou moins marquée selon les espèces, sur l´appareil reproducteur des mammifères. Les porcs sont les plus sensibles alors que les bovins sont les moins affectés.
La fumonisine se développe surtout sur maïs. Les fumonisines ont des effets marqués sur le porc : elles provoquent des oedèmes pulmonaires pouvant aller jusqu´à la mort. Chez le cheval, elles sont la cause d´une maladie du cerveau pouvant également conduire à la mort.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Par défaut, la zone non traitée s’établit à partir de la limite de propriété du riverain et non à partir de ses bâtiments.  © C. Watier
Réglementation/ZNT : les 8 questions que tout agriculteur doit se poser pour éviter les pièges
Les zones non traitées à mettre en place près des habitations viennent compliquer le travail au champ, la gestion du parcellaire…
Sébastien Windsor Chambres d'agriculture
« 15 % des agriculteurs pourraient ne pas passer l’année » dans les zones intermédiaires (Chambres d'agriculture)
Sébastien Windsor , président de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, a alerté sur la situation difficile de…
plan de relance - volet agricole
Plan de relance/agriculture : 1,2 milliard d'euros pour la souveraineté agroalimentaire française
Plan protéines doté de 100 millions d'euros, "aide à la conversion" pour l'agroéquipement, crédit d'impôt pour la certification…
Avec une année 2020 "catastrophique" faisant suite à plusieurs mauvaises campagnes, les responsables de l'AGPB Eric Thirouin (président, à gauche) et Philippe Heusèle (secrétaire général) ont appelé à des mesures d'urgence pour soutenir le secteur. © G. Omnès
« Plus de la moitié des céréaliers ne dégageront aucun revenu en 2020 » (AGPB)
Le syndicat céréalier pointe du doigt la situation très difficile des grandes cultures depuis plusieurs années et qui culmine en…
chargement d'un bateau au port céréalier de Rouen
Blé tendre : les exportations françaises menacée par la Russie sur l'Algérie
Selon Thierry de Boussac, du Synacomex, le cahier des charges de l'office d'Etat algérien, en charge des importations de blé…
Sur la ferme de Benoît Le Helloco, le miscanthus avait été implanté pour protéger un cours d'eau. L'agriculteur a désormais décidé d'en implanter sur une ZNT le long d'une habitation qui jouxte sa parcelle. © G. Omnès
Pesticides/riverains : « le miscanthus était la seule solution »
Benoît Le Helloco a décidé d’implanter une bande de miscanthus pour ne plus subir la pression exercée par un riverain qui borde…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures