Aller au contenu principal

Pommes de terre : l’UNPT prône la qualité avant la quantité

Bien que la récolte de la pomme de terre s'annonce moyenne en volume, l'incertitude liée à la crise de la Covid-19 risque de peser sur le marché, en particulier sur le prix du libre destiné à l'industrie.

irrigation pomme de terre
Avec des débouchés qui se contractent en raison de la crise liée à la Covid-19, l’UNPT recommande de "ne pas aller chercher les tonnes qui encombreront le marché et de ne plus investir dans l’irrigation".
© V. Marmuse

La campagne de pommes de terre 2020-2021 s’annonce « difficile et sans réelle visibilité », selon l’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT). En frais et industrie, la production approcherait 7 millions de tonnes, d’après les estimations de l’organisation. Les surfaces en France ont progressé de 1,4 % en 2020 et les rendements s’annoncent moyens, « identiques à la moyenne décennale ».

Sur ce marché, la crise du Covid-19 a bousculé les fondamentaux, notamment en limitant les débouchés. « Les volumes contractualisés ont été transformés tardivement, les stocks de produits finis sont élevés et la pandémie impacte désormais la planète entière », note le syndicat. Pour les volumes libres destinés à l’industrie, les prix risquent d’en souffrir. L’UNPT recommande ainsi aux producteurs de « ne pas aller chercher les tonnes qui encombreront le marché, de ne plus investir dans l’irrigation et de défaner précocement afin de ne prendre aucun risque inutile. Il faudra également s’assurer d’avoir de bonnes conditions à l’arrachage ».

Bref, l’UNPT appelle tous les acteurs de la filière à jouer la qualité plus que la quantité et « à respecter les fondamentaux du marché ».

Les plus lus

Prix des céréales : les raisons de la flambée des cours
Blé, orge, maïs : les prix de l'ensemble des marchés des céréales ont connu une hausse brutale ces dernières semaines. Cette…
Le groupe Soufflet collecte 5,6 millions de tonnes de grains par an. © gutner  archive
InVivo en négociation exclusive pour le rachat du groupe Soufflet
L’union des coopératives In Vivo est entrée en négociation exclusive avec le négoce Soufflet pour reprendre 100 % du capital du…
Les agriculteurs se sont précipités pour déposer des demandes d'aides à l'investissement dans le cadre du plan Protéines, poussant FranceAgriMer à suspendre la téléprocédure. © J.-C. Gutner
Plan protéines : les aides à l’équipement victimes de leur succès
En 48 heures, FranceAgriMer a enregistré 4 000 dossiers de demandes de subventions pour l’aide à l’investissement matériel dans…
La réalisation d'un plan de trésorerie mensuel est un bon outil pour y voir clair et gérer son stress ! © C. Baudart
Trésorerie à sec : éviter le mur
Le complément des aides PAC vient de rentrer, la coopérative annonce des ristournes, une partie des impôts fonciers est restituée…
Betteraves touchées par la jaunisse en 2020 - La dérogation pour l'utilisation des néonicotinoïdes va s'accompagner de restrictions fortes concernant la rotation. Reste à savoir si cela dissuadera les planteurs de maintenir leurs surfaces en betteraves. © G. Omnès
Betteraves/néonicotinoïdes : un projet d’arrêté contraignant pour les rotations
Le projet d’arrêté encadrant l’usage des néonicotinoïdes en traitement de semences sur betteraves vient d’être publié pour…
 © C. Baudart
Comment réussir son départ en retraite quand on est agriculteur ?
Dans combien de temps partirez-vous à la retraite ? Quels seront vos revenus ? Que devient votre exploitation ? Des questions à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures