Aller au contenu principal

Manifestation de la filière lin
"LINcroyable récolte" : un champ de lin en plein Paris

Gros succès de l’installation d’un champ de lin sur la place du Palais Royal à Paris début juin.

La confédération européenne du lin et du chanvre (CELC) a monté une opération de communication du 4 au 9 juin dans les quartiers chics pour expliquer aux Parisiens que le lin est une fibre 100 % européenne, cultivée dans les plaines de Normandie et du Nord, alors que beaucoup pensent qu’il s’agit d’une plante exotique.

Le visiteur était interpellé par des objets semblant n’avoir aucun rapport avec cette fibre connue pour la fabrication du tissu. Et pourtant… le vélo, le pare-choc de voiture, la planche de surf ou le casque de moto sont en lin version composite, matériau mêlant fibres et résine.

La filière lin doit être soutenue dans ses investissements

Stéphane Le Foll est venu inaugurer l’exposition et a insisté sur l’intérêt de cette culture pour la diversité des assolements, pour son ouverture vers le non alimentaire et pour son profil écologique. « Je suis venu souligner l’intérêt que nous portons à cette filière innovante qui doit pouvoir bénéficier du soutien à l’investissement au travers de la banque publique d’investissement (BPI) », a-t-il déclaré. Le ministre de l’Agriculture est reparti avec, en cadeau, un imperméable en lin. Les organisateurs avaient choisi un modèle presque à sa taille…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

[vidéo] Julien Denormandie : « La transition agroécologique impose de créer de la valeur. »
Interrogé par les parlementaires, le ministre de l’agriculture a estimé que peu de secteurs peuvent se prévaloir des efforts…
L’érosion du revenu en grandes cultures depuis vingt ans est impressionnante, si l'on en juge par les statistiques officielles du Rica. © G. Omnès
Revenu : peut-on encore gagner sa vie en grandes cultures ?
Peut-on encore gagner sa vie en produisant des grandes cultures ? La question n’est plus déplacée au regard des résultats…
Le puceron (ici Sitobion avenae) n'occasionne pas de dégâts directs mais transmets des virus aux céréales © Christian Gloria
Insecticides : faut-il traiter contre les pucerons sur céréales maintenant ?
Le risque JNO est à nouveau élevé cet automne. Devant la douceur prolongée des températures, Arvalis recommande aux producteurs…
 © Réussir
Les énergies renouvelables à la ferme en 5 graphiques
Bien que le dernier recensement précis des activités de production d'énergie renouvelable à la ferme remonte à 2015, le constat…
Thierry Maillier est agriculteur dans les Yvelines. "Les rendements du sorgho atteignent parfois les 100 quintaux/hectare." © C. Baudart
Thierry Maillier, dans les Yvelines : « En 2021, je sèmerai dix-huit hectares de sorgho grain »
Il est l’initiateur de la culture du sorgho grain sur son territoire, à la croisée entre les Yvelines, la Normandie et la région…
Un résultat courant en céréales et oléoprotéagineux sous la moyenne des autres secteurs depuis 2013Résultat courant avant impôts (charges sociales de l'exploitant déduites) par unité de travail non salarié, en euros courants © Source : Rica.
Le revenu en grandes cultures expliqué en 3 graphiques
Privilégiés, les producteurs de grandes cultures ? L'étude des chiffres montre que leurs revenus se situent plutôt en-dessous de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures