Aller au contenu principal

Biocarburants
L´éthanol coté à la bourse de Chicago


Depuis mars 2005, la bourse de commerce de Chicago compte un marché à terme de l´éthanol. « Dès 2003, nous nous sommes intéressés à l´éthanol » explique Fred Seamon, économiste à la bourse de Chicago, le célèbre Chicago Board of trade ou CBOT. Spécialiste des denrées agricoles et des nouveaux contrats, c´est lui qui a mis au point le contrat Éthanol.
Fin 2004 le contrat est prêt mais les instances de CBOT estiment que le marché n´est pas assez mûr pour des cotations à terme. C´est en mars 2005 que le contrat est lancé. C´est à ce jour le seul contrat à terme sur l´éthanol au monde. Il existe bien une cotation sur l´éthanol de canne au Brésil mais sur une bourse locale et qui est loin d´avoir l´importance du CBOT.
Aujourd´hui il se traite 20 à 30 contrats par jour et l´activité monte en puissance. Depuis l´ouverture 800 000 contrats ont été ouverts. En maïs, 100 000 contrats par jour s´échangent au CBOT !
En volume, les contrats à terme sur l´éthanol portent sur seulement quelques pour cent de la production annuelle alors qu´en maïs les volumes échangés annuellement à Chicago sont équivalents à 800 % de la production physique américaine !

Des échéances mensuelles jusqu´à 2008
Le contrat est coté tous les jours avec des échéances mensuelles jusqu´à fin 2008. Il porte sur une quantité de 29 000 gallons (soit 110 000 litres) ce qui correspond à un wagon citerne. Le lieu pour le débouclage des contrats est Chicago où il existe un terminal pétrolier. Dans la pratique, les livraisons sont possibles partout mais en référence à Chicago.
« Le marché a été assez volatil cet été, remarque Fred Seamon. Mais l´éthanol, pour le moment, suit plus le cours du maïs que celui du pétrole. »
Sur le marché à terme de l´éthanol n´interviennent pour le moment que des industriels ou personnes physiques directement impliqués dans le marché physique de l´éthanol, des producteurs agricoles, des producteurs d´éthanol, des distributeurs. mais pas encore d´investisseurs institutionnels comme les fonds de pension ou de placement. Ce marché est trop jeune pour les intéresser mais cela viendra. Et déjà le CBOT pense à de nouveaux contrats sur l´éthanol (options, co-produits comme les drèches.), sur le biodiesel qui fait son apparition Outre-Atlantique ou encore les quotas de CO2.

Les plus lus

Moisson 2021 : une récolte de blé tendre en net rebond
Avec des rendements en blé tendre attendus autour de 75 q/ha, la moisson tricolore devrait renouer avec des volumes confortables…
« Nous mettons à disposition des saisonniers une fiche de poste et des notes de service avec les règles de sécurité, comme l’interdiction de l’usage du téléphone sur la route, le respect de la limitation de vitesse, explique Nicolas Hubail. Le salarié s’engage à respecter les consignes et atteste qu’il a été sensibilisé aux risques du travail et au Code de la route. » © N. Hubail
Conduite d’engins agricoles : « Nous sensibilisons les salariés au Code de la route dès leur arrivée »
Formation des salariés, signature de documents de prévention, sanctions en cas de mauvais comportement : pour Nicolas Hubail,…
« la confirmation et la mise en évidence de présomptions fortes de liens entre certaines pathologies et l’exposition aux pesticides doivent orienter les actions publiques vers une meilleure protection des populations », affirment les experts de l'Inserm. © V. Marmuse
Pesticides et santé : nouvelle « confirmation de présomptions fortes de liens » avec certaines maladies (Inserm)
L’expertise réactualisée de l’Inserm « confirme la présomption forte d’un lien entre l’exposition aux pesticides et six…
cartes agence bio surfaces 2020
Agriculture biologique : les surfaces continuent de croître en grandes cultures
Les surfaces certifiées bio ont continué d'augmenter en grandes cultures en 2020, mais les surfaces en cours de conversion…
« Pour l’implantation du colza, limiter au maximum le travail du sol pour maintenir la fraîcheur »
Le colza est une plante exigeante sur la structure du sol, surtout avec des semis effectués en plein été. Chargé d’études sur l’…
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021
Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures