Aller au contenu principal

Taux de TVA
L’ÉTAT TAXÉ DE FAVORISER LA MALBOUFFE

La loi de finances 2012 conduit à une modification de la TVA sur la produits alimentaires, pour le moins complexe.

Les fonctionnaires de Bercy souffraient-ils de troubles gastriques lors de la rédaction du projet d’instruction fiscale sur le changement de TVA de 5,5% à 7% ? Cherchez l’erreur : l’État encourage nos concitoyens à ingurgiter des chips, suivies d’une pizza emballée arrosée d’une canette de soda pour finir avec une viennoiserie riche en calories, plutôt que d’opter pour un sandwich accompagné d’une salade (vinaigrette incluse) et d’un café en gobelet. Le premier repas est en effet taxé à 5,5 % de TVA, le deuxième à 7 %. Plus fort : hors domicile, mangez votre pizza froide : elle sera taxée à 5,5 %. Passée au four micro-onde, la TVA monte à 7 %! La logique ? La TVA reste à 5,5 % pour les produits alimentaires à emporter et passe à 7% pour les aliments à consommer sur place. Pour fixer les règles, le contenant est plus important que le contenu et, surtout, que le lieu d’achat. Mais tous les pains restent taxés à 5,5%, ainsi que les fruits et les yaourts, même vendus avec une cuillère. Ouf !

Les plus lus

Le blé tendre d'hiver est sensible au froid à partir de - 8°C, de la levée à l’émission des talles. © C. Gloria
Vague de froid : y a-t-il un risque pour les céréales ?
L’alerte « grand froid » a été émise dans vingt-quatre départements. Cette vague de froid représente-t-elle une menace pour les…
Chaulage : « j'ai économisé 4000 euros grâce à la mesure de résistivité de mes parcelles »
 Associé du Gaec de la voie lactée, Patrice Lièvre cultive 220 hectares à Vernoux-en-Gatine, dans les Deux-Sèvres. Tous les ans,…
Contre la jaunisse transmise par des pucerons, les néonicotinoïdes sur semences de betterave constituent la solution de lutte la plus efficace. © G. Omnès
Néonicotinoïdes/betteraves : jusqu’à 15 jours de retard dans la distribution de semences
Avec une parution de l’arrêté sur les néonicotinoïdes le 5 février, le pelliculage des semences avec ces insecticides a démarré…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver et de printemps. Elle…
Thierry Royer et Bruno Bremenson, agriculteurs dans l'Orne."Avec une prestation de coupe et déchiquetage assurée par Bois négoce énergie, les haies nous rapportent 12 euros la tonne de bois plaquette." © C. Gloria
Les haies, des atouts agronomiques et une source de revenu
Au-delà de l’intérêt environnemental et agronomique, deux producteurs de grandes cultures de l’Orne valorisent économiquement…
Le mariage de titans entre InVivo et Soufflet pousserait à l'extrême la logique de restructuration à l’œuvre chez les OS. © N. Ouvrard / J. Nanteuil
[Edito] Fusion InVivo-Soufflet, un rapprochement symbolique à plus d'un titre

Pour les initiés, ce n’était pas un mystère : le groupe Soufflet cherchait un repreneur, à défaut de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures