Aller au contenu principal
Font Size

Le réchauffement climatique s’emballe et dépasse les prévisions

Le nouveau rapport du groupe inter-gouvernemental d’experts sur l’évaluation du climat (Giec) est encore plus alarmiste que le précédent, datant de 2007. Le réchauffement s’accélère. La température de la terre a augmenté de 0,85 °C depuis l’époque préindustrielle. Mais les trois dernières décennies ont été les plus chaudes dans l’hémisphère Nord depuis au moins 1400 ans.
De 2000 à 2010, les émissions de gaz à effet de serre (GES) ont augmenté de 2,2 % par an, contre 1,3 % au cours des trois décennies précédentes, du fait du retour de l’usage du charbon.

Ralentissement de la déforestation


Les émissions de GES liées à l’activité humaine s’élèvent à 49 gigatonnes d’équivalent CO2. C’est la production d’électricité et de chaleur qui émet le plus de GES (25 %). Mais il est possible de réattribuer celle-ci, sous forme d’émissions indirectes de CO2, à chaque secteur industriel utilisateur.
En cumulant émissions directes et indirectes, l’industrie est responsable de 31 % du total des émissions de GES, le bâtiment de 18,4 %, le transport de 14,3 %, l’énergie de 11 % et enfin
les changements dans l’usage des sols, de l’agriculture et de la forêt de 24,9 %. Ce dernier secteur est le seul à n’avoir pas progressé depuis le dernier rapport du Giec en raison
du ralentissement de la déforestation. Et sa part devrait diminuer de moitié d’ici 2050 grâce au reboisement.
Pour autant, si aucune mesure d’atténuation n’est prise, les modèles climatiques prévoient une élévation de la température de 4 °C pour la période 2080-2100 par rapport à la moyenne de 1986-2005.
Les impacts du réchauffement climatique se produisent à un rythme beaucoup plus élevé que les experts ne le pensaient. Les changements ne suivent pas l’augmentation, relativement lente, de la température mais ils prennent la forme d’événements extrêmes engendrant famines, flambées de prix, feux de forêts… Les rendements des cultures sont déjà affectés et le Giec prévoit des pertes de rendement en blé de 20 % d’ici 2030 dans certaines régions d’Europe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte dans le nord de l'Eure-et-Loir. Le rendement national moyen de blé tendre est estimé à 6,83 t/ha par le cabinet Agritel, en baisse de près de 8 % par rapport à la moyenne olympique. © G. Omnès
Moisson 2020 : une récolte de blé française sous les 30 millions de tonnes
Les spécialistes du marché des céréales continuent de réviser leurs chiffres de récolte de blé tendre à la baisse. La production…
La collecte chute de 20 % en blé tendre et en orge d'hiver par rapport à la moyenne décennale à la coopérative Ile-de-France Sud. © Gutner archives
Moisson 2020 : le grand écart du rendement en Ile-de-France comme ailleurs
La récolte des orges d’hiver, colza et blé tendre a rendu son verdict en Ile-de-France : des résultats très hétérogènes avec…
Pour la CGB, la propagation du virus de la jaunisse ampute la production française de sucre de 600 000 à 800 000 tonnes. © CGB
Crise de la betterave: les élus régionaux montent au créneau
L’impact de l’épidémie de jaunisse sur betterave s’amplifie devant l’absence de solution technique autorisée. Les Régions…
Nouveau silo de Biocer dans l'Eure. Avec une collecte qui double tous les cinq ans, les organismes économiques doivent adapter leur infrastructure de stockage et de tri. © Biocer
Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Aymeric et Margot Ferté, Gilles Lancelin, Romaric Paucellier : trois expériences du bio en grandes cultures. © DR/C. Baudart
Bio en grandes cultures : la nouvelle génération de convertis bouge les lignes
Une exploitation de grandes cultures qui passe en bio ? C’est désormais banal. Partout, des conversions s’engagent, souvent par…
Jaunisse sur betterave
Crise/betteraves : le gouvernement ouvre la porte à l'usage dérogatoire des néonicotinoïdes
Le ministère de l'Agriculture annonce qu'il fera une proposition législative pour permettre d'utiliser des traitements de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures