Aller au contenu principal

Le chiffre
Le projet de loi Sapin 2 validé

Le 8 décembre, le Conseil constitutionnel a validé le projet de loi concernant la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique, dite loi Sapin 2. Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture s’en félicite. Selon lui, les contrats devraient prendre davantage en compte les coûts de production afin de permettre une relation commerciale plus transparente tout le long de la filière. Elle « permettra d’assurer une meilleure répartition de la valeur au sein de la filière alimentaire », annonce le communiqué de presse du ministère.

Toutefois, le volet foncier de ce projet s’est vu rejeté par les Sages pour motif de forme. Il visait à garantir une meilleure transparence dans les cessions de parts de sociétés détenant du foncier et permettait d’intervenir lors de concentrations excessives d’exploitations ou d’accaparements de terre. Ce texte avait été ajouté suite à la reprise de 1 700 hectares de terres dans l’Indre par des intérêts chinois. Les députés l’avaient adopté précipitamment pour donner la possibilité aux Safer d’agir. « La régulation foncière permet plutôt qu’elle n’empêche, il faut une loi qui permette de contrôler », estime Emmanuel Hyest, président de la FNSafer. « On va aller vite pour faire repasser sous une autre forme ce qui a été censuré », a déclaré Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle. Au 15 décembre, rien n’avait été présenté.

31 %

C’est la baisse de la valeur des céréales enregistrée en 2016 par rapport à 2015 selon le ministère de l’Agriculture. Même si les faibles récoltes et les intempéries printanières suivies de la sécheresse estivale en sont responsables, les organisations agricoles soulignent également la persistance de la crise. Réunie le 13 décembre, la Commission des comptes de l’agriculture, appuyée des chiffres rapportés et analysés de l’APCA, a annoncé un recul de 26,1 % du résultat net de la branche agricole par actif pour l’année 2016. Quant à la production d’oléagineux, la baisse est moins marquée avec -9,9 % de la valeur et -26,6 % pour les protéagineux. L’évolution de la valeur des plantes industrielles est de -4,2 %, grâce à la betterave qui demeure stable.

Les plus lus

Le blé tendre d'hiver est sensible au froid à partir de - 8°C, de la levée à l’émission des talles. © C. Gloria
Vague de froid : y a-t-il un risque pour les céréales ?
L’alerte « grand froid » a été émise dans vingt-quatre départements. Cette vague de froid représente-t-elle une menace pour les…
Apport de solution azotée sur colza. Pour limiter le stress des cultures, mieux vaut suspendre les interventions. © Gutner archives
Retour des gelées : 5 points à connaître pour préserver les cultures et le matériel
Il est urgent de stopper vos interventions en plaine : un épisode de froid s’amorce dans une grande moitié nord de la France, qui…
Chaulage : « j'ai économisé 4000 euros grâce à la mesure de résistivité de mes parcelles »
 Associé du Gaec de la voie lactée, Patrice Lièvre cultive 220 hectares à Vernoux-en-Gatine, dans les Deux-Sèvres. Tous les ans,…
Contre la jaunisse transmise par des pucerons, les néonicotinoïdes sur semences de betterave constituent la solution de lutte la plus efficace. © G. Omnès
Néonicotinoïdes/betteraves : jusqu’à 15 jours de retard dans la distribution de semences
Avec une parution de l’arrêté sur les néonicotinoïdes le 5 février, le pelliculage des semences avec ces insecticides a démarré…
En orge brassicole, la tendance est au fractionnement de la fertilisation azotée pour une meilleure efficience des apports. © J.-C. Gutner
Orge brassicole : adapter la fertilisation azotée pour sécuriser le taux de protéines
Depuis de nombreuses années, la filière brassicole s’interroge sur le pilotage de l’azote des orges d’hiver et de printemps. Elle…
Le mariage de titans entre InVivo et Soufflet pousserait à l'extrême la logique de restructuration à l’œuvre chez les OS. © N. Ouvrard / J. Nanteuil
[Edito] Fusion InVivo-Soufflet, un rapprochement symbolique à plus d'un titre

Pour les initiés, ce n’était pas un mystère : le groupe Soufflet cherchait un repreneur, à défaut de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures