Aller au contenu principal

Variétés blé tendre : haut rendement et protéines ne sont plus inconciliables

Pas de doute : les variétés progressent sur leurs notes de GPD, Global Protein Deviation. Un plus pour la maîtrise de la protéine dans le grain, car cela signifie une moindre dilution de la protéine avec les hauts rendements.

Le progrès du GPD traduit une meilleure préservation de la protéine à haut rendement
© Arvalis, Geves, FAM

Plus une variété est productive, plus sa teneur en protéine est faible, à même disponibilité en azote dans un champ. Mais cela varie selon les variétés. Ce niveau de dilution de la protéine dans le grain est traduit par la note de GPD (Global Protein Deviation). Pour une variété, ce GPD mesure l’écart par rapport à la corrélation négative tendancielle observée entre protéines et rendement.

Le progrès génétique est net sur le GPD. Il n’y a quasiment plus de variété avec une note faible (inférieure à 5) pour ce critère. La courbe montre la progression de la note moyenne de GPD. Depuis quelques années apparaissent des variétés à GPD très élevé (notes de 8 et 9).

« La variété Rubisko se caractérisait par un GPD élevé à son inscription en 2012 par rapport aux variétés du moment, remarque Philippe du Cheyron, Arvalis. Aujourd’hui, elle se montre neutre comparée aux témoins actuels et en retrait par rapport à nombre de nouvelles inscriptions, ce qui témoigne du progrès génétique en la matière. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Guillaume Lyon, agriculteur à Henrichemont (Cher)"J’ai systématisé le traitement au Kerb flo. Son coût est nettement supérieur aux antigraminées foliaires, mais il est efficace sur les repousses de céréales et sur les ray-grass résistants."
Colza : « Nous gérons facilement les repousses de céréales, contrairement aux ray-grass »
Agriculteur à Henrichemont dans le Cher, Guillaume Lyon raisonne ses programmes de désherbage pour contrôler en même temps…
Moisson 2022 : production française de blé dans la moyenne, records en colza, grands écarts en rendement.
La moisson 2022 est marquée par une « hétérogénéité inédite des rendements pour la plupart des grandes cultures », indique un…
En cas de forte infestation de repousses de céréales, il est conseillé d'intervenir tôt, quand elles ont 2 à 3 feuilles, avec un antigraminée foliaire.
Repousses de céréales dans le colza : comment préserver le rendement ?
Moins de labour et plus de semis précoces pour le colza favorisent la levée de repousses de céréales. Leur pouvoir concurrentiel…
Malgré la tension du marché européen en blé et en maïs, les cours du blé français pourraient subir l'influence baissière des exportations de la mer Noire.
Moisson 2022 : les prix du blé français peuvent-ils chuter ?
Avec la reprise des exportations de blé en mer Noire, les prix peuvent-ils s’effondrer ? La récolte record annoncée en Russie…
En cas de vol, appelez le 17 et tenter de récupérer le maximum d'information sur les intrus sans vous mettre en danger.
Les bons réflexes en cas de vol sur son exploitation agricole
Ne pas intervenir soi-même, préserver les indices et porter plainte, même pour un vol qui ne donnera pas lieu à indemnisation :…
Les exportations françaises de blé tendre sur juillet-août devraient dépasser 2,4 millions de tonnes, soit plus de 800 000 tonnes au-dessus du précédent record en 2018.
Moisson 2022 : les exportations françaises de blé tendre démarrent en trombe
Sur juillet-août, les exportations françaises de blé tendre affichent un dynamisme inédit, dopées par une bonne disponibilité et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures