Aller au contenu principal

Le port de Nogent entre dans le réseau Haropa

Haropa, le GIE regroupant les ports de Rouen, le Havre et Paris, a signé un accord de partenariat avec le port de Nogent-sur-Seine.

Depuis le 12 avril, Haropa, le GIE créé il y a un an et regroupant les ports de Paris Seine-Normandie, étend son hinterland (zone d'approvisionnement) jusqu'à Nogent-sur-Seine, dans l'Aube. La création d'un partenariat avec les ports de Nogent-sur-Seine repose sur un intérêt mutuel.

Pour Haropa, il s'agit de consolider son attractivité et avoir une visibilité européenne en élargissant sa zone d'influence. Pour le port de Nogent-sur-Seine, le partenariat permet de bénéficier d'une effet de levier pour soutenir son développement commercial et sa promotion. Les dirigeants peuvent aussi bénéficier d'un partage de l'information sur la logistique. Le port de Nogent, grâce à sa situation géographique privilégiée, est particulièrement dynamique dans le transport du vrac sur les filières céréales et métallurgie, et souhaite développement le transport en conteneurs, d'où une bonne complémentarité avec Haropa.

Le trafic fluvial d'Haropa a connu une hausse de 3 % en 2012 avec un trafic de conteneurs en progression (+1 % en tonnage et + 6 % en unités en 2012). « En 2013, l'ouverture de nouvelles lignes (Nogent-sur-Seine avec Soufflet, ou vers Bruyères-sur-Oise depuis décembre 2012) et l'amélioration continue au niveau des services devrait favoriser l'essor de ces trafics », précise Haropa. Des opérateurs de poids interviennent sur le port de l'Aube comme l'Union nogentaise de manutention (UNM) qui gère le port, mais aussi la vile de Nogent, le groupe Soufflet, Vivescia et Saipol, filiale de Sofiprotéol.

Haropa ne compte pas s'arrêter là et souhaite élargir son offre de partenariat à d'autres ports de l'axe Seine-Normandie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Par défaut, la zone non traitée s’établit à partir de la limite de propriété du riverain et non à partir de ses bâtiments.  © C. Watier
Réglementation/ZNT : les 8 questions que tout agriculteur doit se poser pour éviter les pièges
Les zones non traitées à mettre en place près des habitations viennent compliquer le travail au champ, la gestion du parcellaire…
Sébastien Windsor Chambres d'agriculture
« 15 % des agriculteurs pourraient ne pas passer l’année » dans les zones intermédiaires (Chambres d'agriculture)
Sébastien Windsor , président de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, a alerté sur la situation difficile de…
« Une rénovation de toiture avec du photovoltaïque pour un risque zéro »
Sylvain Pigeon, agriculteur à Mareuil en Brie (51), a changé la toiture de son bâtiment en développant un projet photovoltaïque…
plan de relance - volet agricole
Plan de relance/agriculture : 1,2 milliard d'euros pour la souveraineté agroalimentaire française
Plan protéines doté de 100 millions d'euros, "aide à la conversion" pour l'agroéquipement, crédit d'impôt pour la certification…
Avec une année 2020 "catastrophique" faisant suite à plusieurs mauvaises campagnes, les responsables de l'AGPB Eric Thirouin (président, à gauche) et Philippe Heusèle (secrétaire général) ont appelé à des mesures d'urgence pour soutenir le secteur. © G. Omnès
« Plus de la moitié des céréaliers ne dégageront aucun revenu en 2020 » (AGPB)
Le syndicat céréalier pointe du doigt la situation très difficile des grandes cultures depuis plusieurs années et qui culmine en…
chargement d'un bateau au port céréalier de Rouen
Blé tendre : les exportations françaises menacée par la Russie sur l'Algérie
Selon Thierry de Boussac, du Synacomex, le cahier des charges de l'office d'Etat algérien, en charge des importations de blé…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures