Aller au contenu principal

L’avenir des activités agricoles vu par le CGAAER

Le 4 mars 2016, le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) a publié un rapport sur la transmission en agriculture. Il fait ressortir quatre scénarios prospectifs à l’horizon 2025. Le scénario de la continuité, économique et institutionnelle, dit « des agricultures héritées » repose sur « une diminution du nombre d’entreprises agricoles par agrandissement », une « lente érosion du potentiel de production », rendant les transmissions difficiles. Le scénario « de la sécurisation », dit « des agricultures contractualisées » imagine une agriculture techniquement performante permettant le maintien du potentiel de production mais excluant certains modèles de production. Des dispositifs assurantiels sécuriseraient l’activité. Le scénario des « fermes firmes », fruit de la libéralisation générale de l’économie, voit pour sa part un contrôle des filières par les industriels et distributeurs, alors que dans le scénario « des agricultures territorialisées », les agriculteurs « développent une activité diversifiée et écologiquement intensive » et valorisent leurs produits et la gestion de l’espace autour de démarches collectives, soutenues par les pouvoirs publics. Une voie qui semble faire consensus. Quel que soit le scénario, la gestion des risques, le financement du capital d’exploitation et la capacité d’adaptation des agriculteurs sont des questions déterminantes pour la transmissibilité de leur activité.

Les plus lus

Tour de vis Covid : le télétravail systématique étendu à l’agriculture
Protéger le monde agricole de la pandémie en pleine progression dans les territoires : c'est l'objectif visé par le gouvernement…
Des betteraves en début de levée sont  vulnérables au gel. © C. Gloria
Météo : gel à risque en vue pour les colzas et les betteraves
L’an passé avait connu un épisode de froid intense à la fin mars qui avait eu un impact sur les cultures, notamment sur les…
Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Le comportement du blé OGM tolérant à la sécheresse dans les conditions très difficiles de 2020 a convaincu Guillermo Irastorza d'accroître sa surface en 2021. © G. Irastorza
« J’ai cultivé du blé OGM résistant à la sécheresse », G. Irastorza, agriculteur argentin
Guillermo Irastorza, producteur argentin, a participé en 2020 aux essais plein air à grande échelle du blé OGM HB4 récemment…
La nouvelle convention collective implique d'échanger avec son salarié sur son poste et ses compétences. © C. Baudart
Employeurs : ce que change la nouvelle convention collective pour les agriculteurs
Les producteurs de grandes cultures qui emploient un ou plusieurs salariés doivent appliquer la nouvelle Convention collective…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures