Aller au contenu principal

La séparation entre vente et conseil de phytos aura bien lieu

Le gouvernement n’a rien lâché. L’ordonnance sur la séparation de la vente et du conseil des produits phytosanitaires a été publiée au Journal Officiel du 25 avril 2019. Cette séparation prend effet à compter du 1er janvier 2021. Le délai de mise en œuvre de l’ordonnance laisse peu de temps aux entreprises concernées pour se préparer à un tel bouleversement. Que dit l’ordonnance ?

Une personne physique exerçant du conseil ne peut être employée ou rémunérée par une entreprise exerçant une activité de vente de produits phyto. La séparation entre vente et conseil devra se traduire sur le terrain par des interlocuteurs différents mais aussi dans l’organisation interne des coopératives et du négoce.

Un conseil stratégique et un conseil spécifique

Par ailleurs, l’ordonnance fait la distinction entre deux types de conseil : le « conseil stratégique » et le « conseil spécifique ». Les agriculteurs « devront faire l’objet d’un conseil stratégique deux fois tous les cinq ans » qui a pour objet de leur fournir « les éléments leur permettant de définir une stratégie pour la protection des végétaux ». Quant au « conseil spécifique », il sera relatif à l’utilisation des produits phyto avec « une recommandation d’utilisation des produits » formalisée par écrit. Coop de France et la FNA (fédération des négoces agricoles) dénoncent « la transition à marche forcée » de la mesure.

Les plus lus

Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
 © Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Sur céréales, l'intensité des dégâts est lié à l’espèce, au stade et à l’exposition. © C. Baudart
Gel : des pertes autour de 10 % en colza et betterave
Les dégâts liés à l’épisode de gel qui a frappé les campagnes françaises à partir du 12 avril commencent à être chiffrés en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures