Aller au contenu principal

« J’ai cultivé du blé OGM résistant à la sécheresse », G. Irastorza, agriculteur argentin

Guillermo Irastorza, producteur argentin, a participé en 2020 aux essais plein air à grande échelle du blé OGM HB4 récemment autorisé. Pour l’exploitant, ce blé fait preuve d’un véritable intérêt face à la sécheresse.

Le comportement du blé OGM tolérant à la sécheresse dans les conditions très difficiles de 2020 a convaincu Guillermo Irastorza d'accroître sa surface en 2021. © G. Irastorza
Le comportement du blé OGM tolérant à la sécheresse dans les conditions très difficiles de 2020 a convaincu Guillermo Irastorza d'accroître sa surface en 2021.
© G. Irastorza

Guillermo Irastorza cultive 17 000 hectares (ha) dont 9 000 ha en céréales, à Coronel Dorrego, une région semi-aride (600 mm/an en moyenne) du sud-est de la province de Buenos Aires. Il est l’un des quinze producteurs à avoir testé, l’an dernier, le blé OGM HB4 de Trigall Genetics/Bioceres.

« J’ai signé un contrat avec Bioceres en tant que simple prestataire de services, car Bioceres reste propriétaire de la récolte, dit-il. J’ai semé une parcelle d’essai de 1 200 ha. Des lots témoins ont été implantés avec une variété performante que je maîtrise bien (ACA 602). Le protocole de la conduite de culture a été rigoureux et supervisé par un technicien de Bioceres. »

Il a découvert cette variété par l’intermédiaire d’un ami. « Il l’avait testée sur des sols à fort potentiel agronomique, à Córdoba. Vu qu’elle a été conçue pour supporter des conditions sèches, j’ai proposé à Bioceres de faire un essai sur mes terres où les rendements sont fortement limités par le déficit hydrique. »

La différence de rendement aurait été « spectaculaire dans les endroits extrêmes, là où les sols sont à fleur de roche ». Le blé HB4 y a atteint 16 q/ha, contre 12 q/ha avec la variété témoin. Le rendement moyen de la parcelle semée avec du blé HB4 a été de 23 q/ha. « J’ai 65 ans, suis fils et petit-fils de céréalier… Jamais je n’avais vu ça : les champs formaient une belle table rase », assure Guillermo Irastorza, qui affirme vouloir accroître la surface l’an prochain. Pour l’heure, sa récolte de blé OGM est toujours stockée sur sa ferme. Elle sera soit détruite, soit ressemée et/ou exportée.

Les plus lus

Pucerons sur une betterave
Néonicotinoïdes : pas de dérogations possibles selon la CJUE, les betteraviers s’insurgent
Un arrêté de la Cour de justice de l’Union européenne estime que les Etats membres ne peuvent pas réautoriser les néonicotinoïdes…
Christophe Noisette (Inf'OGM) et Hugo Clément devant une parcelle de colza.
Du colza génétiquement modifié retrouvé près de Rouen : pourquoi l’Anses préconise de mieux surveiller les OGM dans l’environnement ?
Suite à la détection de colza génétiquement modifié au bord d’une route normande par Inf’OGM et Hugo Clément, l’Anses recommande…
L'orge semé durant la première quinzaine d'octobre est particulièrement en avance cette année.
Météo agricole : quelles menaces pour les cultures en avance ?
« Vague de chaleur hivernale », « faux printemps », malgré le retour de températures de saison, quel est l'impact de la douceur…
Chaque culture peut être assurée avec une franchise qui lui est propre, et le déclenchement se fait à la culture en cas de sinistre.
Assurance récolte: comprendre la réforme qui s'applique en 2023
Le nouveau dispositif qui articule solidarité nationale et assurance récolte privée entre en vigueur. Objectif : convaincre un…
Les producteurs ne pourront pas utiliser des semences enrobées aux néonicotinoïdes pour les semis 2023.
Néonicotinoïdes : clap de fin pour les semences de betteraves
Le ministère de l’Agriculture confirme l’interdiction de l’usage des néonicotinoïdes en France pour enrober les semences de…
Dans le nouveau référentiel HVE, le durcissement du barème de points de l'item "bilan azoté" et la vulnérabilité aux impacts de la météo renforcent le risque de ne pas obtenir les points nécessaires pour le volet fertilisation.
HVE : qu’est-ce que change le nouveau référentiel ?
Le nouveau référentiel HVE est plus exigeant mais diversifie les possibilités d’obtenir les points nécessaires à la certification…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures