Aller au contenu principal

Gestion du risque : veiller au grain

Assurance récolte, création d'une épargne de précaution défiscalisée, raisonnement des interventions phytosanitaires... Gérer les risques se décline de multiples façons sur les exploitations céréalières. © G. Omnès
Assurance récolte, création d'une épargne de précaution défiscalisée, raisonnement des interventions phytosanitaires... Gérer les risques se décline de multiples façons sur les exploitations céréalières.
© G. Omnès

Les exploitations agricoles sont exposées à de nombreux risques, et pas seulement climatiques.

Poser le bon diagnostic est la première étape pour identifier les vulnérabilités et prendre des mesures pour se prémunir d’éventuelles difficultés. Les paramètres sont nombreux, et il est utile de s’appuyer sur un regard extérieur.

L’assurance récolte est l’un des outils de gestion du risque pertinents, à condition de l’utiliser à bon escient, à savoir comme un outil anti-coup dur. Souvent boudée, elle mérite d’être étudiée de près avec une approche chiffrée basée sur les données propres à la ferme.

La déduction pour épargne de précaution remplace la DPI et la DPA. Cette solution pour le lissage du revenu devrait trouver sa place sur les exploitations grâce à sa souplesse et son intérêt fiscal.

Réduire le risque des maladies au champ fait aussi partie des enjeux importants en grandes cultures. Une étude de l’Inrae démontre que les interventions fongicides sont favorables au revenu agricole, mais que la dimension psychologique retient les agriculteurs de lever le pied en cas de faible pression maladie.

Les plus lus

Même si l'agriculteur retraité touche une pension sans rapport avec l'agriculture, retraite d'élu municipal par exemple, il ne peut plus prétendre aux aides de la PAC.
PAC 2023 et retraite : gare au critère d’âge pour ne pas perdre les aides

Nouveauté de la PAC qui peut engendrer de mauvaises surprises si l’on n’y prend pas garde : l’âge. Seuls les agriculteurs dits…

Parcelle de blé inondée dans le Pas-de-Calais suite aux fortes précipitations et à la crue de l'Aa, novembre 2023
Retard dans les semis d'automne : quelles solutions pour s'adapter à la situation ?

Depuis mi-octobre, les semis d'automne et les travaux de récolte sont entravés par la pluie. Toutes les régions de France sont…

IMG_0457 / jachère fleurie mellifère, abeilles, couvert végétal, couverture végétale, bande enherbée, verdissement, surface d'intérêt écologique SIE
PAC 2023 : respectez-vous bien les règles de la BCAE 8 sans dérogation Ukraine ?

En 2023, les obligations en matière d’infrastructures agroécologiques et de jachères ont été facilitées par la dérogation…

Portrait de Antoinette Sainte Beuve dans la salle d'épuration. Neuville-Saint-Amand, le 6 juin 2022.
Méthanisation : « Nous intercalons nos Cive d’hiver entre le blé et le maïs »

Antoinette Sainte-Beuve est agricultrice et co-gérante du méthaniseur SARL Agri-Aisnergie avec deux associés, à Neuville-Saint…

Implantation des blés après labour. Semis des céréales. Emblavement. Tracteur et semoir. Sol. Lit de semence. Semences. culture de blé.
Retards de semis de céréales : adapter ses variétés et sa stratégie de désherbage

Les conditions climatiques exceptionnelles de cet automne, entre fortes pluies et tempêtes, ont fortement retardé les semis de…

Implantation des blés après labour. Semis des céréales. Emblavement. Tracteur et semoir. Sol. Lit de semence. Semences. culture de blé.
PAC 2023 : l’obligation de rotation des cultures devient incontournable sans dérogation Ukraine

L’obligation de rotation des cultures instaurée par la PAC 2023 dans le cadre de la conditionnalité des aides doit être prise…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures