Aller au contenu principal

Fongicide blé : avec Inatreq active, un nouveau mode d'action efficace sur toutes les septorioses

La société Corteva introduit un nouveau mode d’action fongicide sur blé avec son produit Inatreq active. Aucune souche de septoriose ne lui résiste. Selon Corteva, c'est un nouvel appui dans la gestion des résistances.

Les solutions à base d'Inatreq Active sont à utiliser contre la septoriose au stade "dernière feuille pointante" du blé. © C. Gloria
Les solutions à base d'Inatreq Active sont à utiliser contre la septoriose au stade "dernière feuille pointante" du blé.
© C. Gloria

Efficace sur 100 % des souches de septorioses. Inatreq Active est l’appellation marketing d’une molécule fongicide, la fenpicoxamid, apportant un mode d’action nouveau sur céréales (famille des QiI, Quinon inside inhibitor). Ceci n’était pas arrivé depuis près de vingt ans. La spécialité est disponible à travers deux produits solo, Questar et Aquino, contenant 50 g/l de la molécule.

« Avec son efficacité sur toutes les souches de septoriose, son utilisation va aider à gérer les problèmes de résistance du pathogène à certaines familles de produits (ndlr : SDHI, triazoles), présente Guillaume Guépet, chef marché fongicides chez Corteva agriscience. Nous recommandons son positionnement au stade « dernière feuille pointante » du blé, créneau où il est le plus important de protéger la céréale. »

À associer à un fongicide partenaire

Le produit sera commercialisé avec du metconazole sous forme de pack ou en solo en recommandant son usage en mélange avec un autre fongicide. Avec une formulation adaptée, Inatreq Active est présentée avec une grande persistance d’action, jusqu’à six semaines dans les meilleures conditions de culture. Il est efficace sur la septoriose et les rouilles jaune et brune.

Le marché des fongicides céréales est nouveau pour le groupe Corteva. « Sur le créneau de la protection de la dernière feuille, nous ambitionnons d’atteindre 30 % de parts de marché et 17 % du chiffre d’affaires Corteva en France en 2023, annonce Maxime Champion, directeur marketing chez Corteva. Inatreq Active est la première de nos trois molécules fongicides à arriver dans les cinq ans, avec de nouveaux modes d’action. »

Issue d’une bactérie du sol, la substance active a été transformée pour assurer sa stabilité d’action au champ. Pour le moment, les produits Questar et Aquino sont homologués sur blé, épeautre, triticale et seigle (rouille brune). Leur extension d’usage est attendue pour les orges pour la prochaine campagne et pour le colza ensuite.

Les plus lus

© Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Sur céréales, l'intensité des dégâts est lié à l’espèce, au stade et à l’exposition. © C. Baudart
Gel : des pertes autour de 10 % en colza et betterave
Les dégâts liés à l’épisode de gel qui a frappé les campagnes françaises à partir du 12 avril commencent à être chiffrés en…
S’agrandir ou consolider une structure d’exploitation est un objectif prioritaire pour nombre d’agriculteurs © C. Baudart
Foncier agricole : se poser les bonnes questions avant d’acheter
Pouvoir acheter du foncier est une chance. Mais c’est aussi un projet qui peut peser sur votre trésorerie au quotidien. Comment…
Des exploitants à titre individuel anticipent parfois leur fin de carrière en créant une SCEA dans laquelle est intégré dès le départ le repreneur. © C. Baudart
Foncier agricole : les raisons du succès des cessions de parts sociales
Les cessions partielles de parts sociales de société sont aujourd’hui un moyen simple et sûr de céder son entreprise agricole. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures