Aller au contenu principal

Du blé OGM sur le marché mondial dès 2022 ?

Si le Brésil donne son accord, alors le blé OGM HB4, déjà cultivé sur des essais de plusieurs milliers d’hectares en Argentine, obtiendrait son autorisation de mise sur le marché dans le pays. L’Argentine étant redevenue une grande nation exportatrice, les répercussions seraient mondiales.

L'Argentine est redevenue un acteur majeur de l'exportation de blé ces dernières années, soulevant la question d'une arrivée d'un blé OGM dans les échanges internationaux dès 2022.
L'Argentine est redevenue un acteur majeur de l'exportation de blé ces dernières années, soulevant la question d'une arrivée d'un blé OGM dans les échanges internationaux dès 2022.
© G. Irastorza

Avec plus de 6 000 hectares mis en culture en Argentine en 2020, le blé OGM HB4, offrant une certaine résistance à la sécheresse, est dans les starting-blocks. L’autorisation de mise en culture pour des essais de plein champ pourrait en effet se transformer en autorisation de mise sur le marché argentin si le Brésil donne son feu vert à l’importation de ce blé tendre transgénique. Cette décision aurait alors des répercutions mondiales sur le marché du blé.

L’Argentine n’est certes plus le « grenier à blé du monde » qu’elle fût après-guerre, mais le pays a fait un retour tonitruant sur le marché international du blé depuis 2015. Cette année-là, les restrictions à l’export ont été levées par le gouvernement libéral de Mauricio Macri et les taxes abaissées. La récolte nationale est alors passée de 11,6 millions de tonnes (Mt) sur 4,10 millions d’hectares (Mha) en 2015-2016 à 18,8 Mt sur 6,6 Mha en 2019-2020, selon la Bourse aux céréales de Buenos Aires. Malgré la sécheresse, l’Argentine a engrangé un disponible exportable pour la campagne 2020-2021 d’au moins 10 Mt.

 

L'Argentine exporte son blé vers une cinquantaine de pays, dont l'Afrique. © Source : ministère de l'Agriculture argentin

 

Le principal acquéreur de blé argentin est le Brésil, du fait de sa proximité et du libre-échange de cette marchandise au sein du Mercosur. Les importateurs nord-africains, confiants dans la régularité de la qualité standard du blé argentin, recherchent surtout des opportunités de prix durant la période où il est compétitif, de décembre à février. En Afrique de l’Ouest et de l’Est, le blé argentin serait prisé comme un semi-hard.

Ces deux dernières années, le blé argentin est principalement parti vers l’Asie, occupant la place laissée vacante par l’Australie, victime de sécheresse deux années consécutives. Mais entre 2016-2017 et 2018-2019, l’Argentine a expédié entre 0,5 Mt et 2 Mt vers l’Algérie, principal débouché export du blé français.

Si le Brésil autorise l’importation du blé OGM HB4, sa culture à des fins commerciales serait immédiatement autorisée en Argentine, puis, vraisemblablement, au Brésil. « Quoiqu’il arrive, nous n’allons pas vendre de semences pour la prochaine campagne. Même positive, la décision brésilienne ne surviendrait pas à temps pour que nous puissions homologuer notre variété sur le marché argentin », reconnaît Claudio Dunan, chez Bioceres. Mais, dès décembre 2022, le blé OGM pourrait alors se retrouver disponible en quantité importante sur le marché international.

Les plus lus

Tour de vis Covid : le télétravail systématique étendu à l’agriculture
Protéger le monde agricole de la pandémie en pleine progression dans les territoires : c'est l'objectif visé par le gouvernement…
Des betteraves en début de levée sont  vulnérables au gel. © C. Gloria
Météo : gel à risque en vue pour les colzas et les betteraves
L’an passé avait connu un épisode de froid intense à la fin mars qui avait eu un impact sur les cultures, notamment sur les…
Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Le comportement du blé OGM tolérant à la sécheresse dans les conditions très difficiles de 2020 a convaincu Guillermo Irastorza d'accroître sa surface en 2021. © G. Irastorza
« J’ai cultivé du blé OGM résistant à la sécheresse », G. Irastorza, agriculteur argentin
Guillermo Irastorza, producteur argentin, a participé en 2020 aux essais plein air à grande échelle du blé OGM HB4 récemment…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures