Aller au contenu principal

Désherbage : le meilleur de vos témoignages

Voici une sélection de cinq témoignages d'agriculteurs qui partagent leur savoir-faire par rapport aux problématiques de désherbage sur céréales. 

Des agriculteurs devant leur matériel agricole ou leurs parcelles
© © C. Gloria, EARL Lozier, EARL Maison Haute

La rotation contre les adventices

Agriculteur sur 260 hectares à Saint-Privé (Yonne), Guillaume Renoux bénéficie de l'irrigation pour diversifier son assolement et ainsi, mieux maîtriser les adventices telles que le ray-grass.

« Après une succession maïs-soja ou un tournesol, mes sols sont souvent propres en ray-grass pour le blé qui suit »

Chanvre, orge de printemps, betterave sucrière, luzerne : Laurent Brachet tire parti de ces cultures pour contenir le vulpin sur ses céréales d’hiver tout en maintenant un indice de fréquence de traitement (IFT) raisonnable en herbicides.

« J’ai diversifié mon assolement pour gérer le vulpin »

L'agronomie au cœur de la stratégie de désherbage

Si l’introduction de cultures d’été dans la rotation culturale est un bon moyen de réduire la pression du ray-grass dans les céréales d’hiver, les autres moyens agronomiques ne sont pas à négliger. Témoignages chez deux exploitations agricoles.

« Nous utilisons un ensemble de moyens agronomiques pour venir à bout du ray-grass »

Ils se passent du glyphosate

Agriculteur à Coudres (Eure), Jean-Bernard Lozier est revenu au labour et a diversifié sa rotation culturale pour mieux contrôler les adventices tout en réduisant l'usage des herbicides.

« Je me suis libéré de l’hyper dépendance au glyphosate en changeant mon système »

Polyculteur éleveur à Le Pas (Mayenne), Éric De Beaudrap réduit au minimum l'utilisation de produits phyto en trouvant des alternatives non chimiques à la maîtrise des bioagresseurs.

« J’ai arrêté le glyphosate tout en maîtrisant les adventices par de nouvelles pratiques »

Les plus lus

Parcelles avec des infrastructures agroécologiques dans le lointain
Suppression des 4 % de jachère : quel impact sur ma télédéclaration PAC 2024 ?

Dès cette campagne 2024, il n’est plus nécessaire de mettre en place de la jachère, cultures fixatrices d’azote ou …

Installation de stockage de céréales de Jean-Christophe Dupuis, agriculteur à Mancey, en Saône-et-Loire
Stockage des céréales : « Mon installation simple me permet d’atteindre un coût de stockage de 8 €/t »
Jean-Christophe Dupuis est agriculteur à Mancay, en Saône-et-Loire. Depuis 2021, il stocke 1 200 tonnes de grains sur son…
Epandage d'engrais sur champ de blé
Engrais azotés : quelle stratégie d'achat adopter pour la prochaine campagne ?
La nouvelle campagne d’achats d’engrais azotés par les agriculteurs pour 2025 démarre à peine. C’est le moment de réfléchir à sa…
Parcelles agricoles au printemps, colza au premier plan, champ de blé et de colza au deuxième plan
PAC et DPB : les six points à retenir avant de faire un transfert

Le transfert des droits à paiement de base (DPB) est une démarche qu’il ne faut pas prendre à la légère puisqu’elle…

parcelles de blés au printemps
Blé tendre et orge d’hiver : quel impact du froid ces derniers jours ?
Le froid de ces derniers jours est arrivé sur des céréales à des stades sensibles localement. Le point sur le risque de dégâts…
Clément Savouré, agriculteur en Eure-et-Loir
Achat d’engrais : « Nous arbitrons entre l’ammonitrate et la solution liquide en fonction du prix de l’unité d’azote »

Clément Savouré, agriculteur à Le Gué-de-Longroi, en Eure-et-Loir, privilégie les achats d’engrais à la morte-saison pour…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures