Aller au contenu principal

Adventice toxique : contribuez à la lutte contre le datura

Le datura est une adventice présente dans les cultures d’été. Sa recrudescence amène Arvalis à lancer une vaste enquête auprès des agriculteurs. La plante est très toxique et peut imposer des retraits de lots, même à faible dose.

Le datura est rapidement concurrentiel des cultures d'été. Sa présence dans les lots est très problématique. © C. Gloria
Le datura est rapidement concurrentiel des cultures d'été. Sa présence dans les lots est très problématique.
© C. Gloria

Le datura (Datura stramonium) est une adventice annuelle hautement toxique originaire d’Amérique centrale qui colonise les cultures d’été, les intercultures et les cultures d’automne, à la faveur du réchauffement climatique. Hier cantonnée en Nouvelle Aquitaine et en Rhône-Alpes Auvergne, cette plante est aujourd’hui signalée en Pays de la Loire, Centre Val de Loire et au nord de la Seine.

Pour mieux mesurer la répartition du datura dans les régions françaises, Arvalis vient de lancer une enquête auprès des agriculteurs : répartition géographique, espèces les plus concernées, facteurs de risques et impact des pratiques culturales. L’initiative consiste en un formulaire en ligne, rempli en quelques clics. « N’hésitez pas à témoigner, toutes les expériences permettent d’avancer dans la lutte contre cette adventice à forte nuisibilité », souligne l'institut.

Le datura est dangereux pour l’homme et pour les animaux : ses graines et ses tissus contiennent des alcaloïdes tropaniques, très toxiques. Par comparaison, ces psychotropes sont 500 fois plus toxiques que les mycotoxines : leur ingestion provoque des hallucinations, agitations, fièvres, voire coma. Des accidents sont régulièrement enregistrés par les Centres anti-poisons.

En cas de présence dans une parcelle, une lutte spécifique s’impose, combinant désherbage de prélevée et arrachages manuels – avec des gants - dans la culture.

La présence de datura dans un lot entraîne régulièrement des retraits de lots de sarrasin, vu la ressemblance des deux graines. Les lots de maïs contaminés peuvent être triés, du fait de l’écart de diamètre des grains, mais cela occasionne des frais de triage onéreux.

Les plus lus

Pour une bonne rotation des stocks, notez la date de rentrée des produits sur les bidons.  © N. Cornec/Aravalis
Stockage des produits phytosanitaires : bien ranger son local phyto
Si toutes les fermes comportent un local pour stocker les produits phytosanitaire, ce dernier n’est pas toujours aux normes.…
Blé : ils contrôlent les maladies avec peu de fongicides malgré une forte pression
Substances naturelles, variétés tolérantes, semis peu denses et retardés, bas volume associé à réduction de dose : en Seine-…
10,8 millions de tonnes d'engrais ont été livrées au cours de la campagne 2021-2022, soit une baisse de 5 % par rapport à la campagne précédente.
Engrais azotés : toujours du retard dans les achats des agriculteurs
La situation sur le marché des engrais reste tendue avec des prix très élevés, des agriculteurs attentistes et un risque d’…
Denis Bollengier a bénéficié d’une prise en charge financière totale pour implanter sa haie grâce au dispositif de paiement pour services environnementaux.
« J’ai financé ma haie grâce aux paiements pour services environnementaux »
Denis Bollengier, agriculteur dans le Nord, a financé l’implantation d’une haie en bénéficiant d’un paiement pour service…
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
La déduction pour épargne de précaution (DEP) est un outil de défiscalisation et de lissage des prélèvements sociaux très…
Un tiers des producteurs envisage de réduire ou d'arrêter la production de maïs semences.
Maïs semences : un tiers des producteurs envisagent de réduire les surfaces ou d’arrêter
Les producteurs de maïs semences affichent un moral en berne après une année 2022 très difficile. La filière cherche des moyens…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures