Aller au contenu principal

[Adventice] Désherbage : combattre le chardon Marie, une annuelle très dommageable sur colza

Le chardon Marie est une plante annuelle qui pose d’importants soucis sur la culture de colza. Rien à voir avec le chardon des champs qui est une vivace...

Port en rosette chez la plantule avec de gros cotylédons glabres et ovales tronqués. © A. Rodriguez/Acta
Port en rosette chez la plantule avec de gros cotylédons glabres et ovales tronqués.
© A. Rodriguez/Acta

Description : reconnaître le chardon Marie

Comme tout chardon, le chardon Marie (Silybum marianum) montre des feuilles épineuses. La plantule présente un port en rosette avec un hypocotyle court. Les cotylédons sont glabres et bien visibles avec une taille de 3 à 5 centimètres de long. Le limbe est de forme ovale avec un court pétiole et une nervure centrale blanche très marquée d’où partent quelques nervures secondaires.

Les feuilles sont disposées de manière alterne sur la plantule. Elles montrent une coloration vert foncé marbrée de blanc. Chez les premières feuilles, la forme est ovale, avec un bord du limbe sinué à légèrement lobé. La marge est bordée de cils et d’épines. Au fur et à mesure de leur développement, les feuilles prennent une forme lancéolée. Adulte, la plante peut dépasser 1,5 mètre de haut avec un développement très robuste lui donnant un fort pouvoir concurrentiel vis-à-vis des cultures.

 

 
© Acta

 

Comment contrôler le chardon Marie

Mécanique : La herse étrille est peu efficace sur des pieds de chardon Marie qui se montrent très robustes à l’arrachage. Le binage, réalisé à l’interrang, donne de meilleurs résultats. À l’entrée de l’hiver, le broyage ou l’écimage des plantes développées est utile pour éviter la production de graines.

Prophylaxie :  Le chardon Marie se développe à partir des bordures de champs. Bien entretenir les fossés et talus.

Agronomie : Éviter un retour trop fréquent du colza et introduire des cultures de printemps dans la rotation pour apporter des solutions efficaces contre cette adventice.

 

 
Les feuilles épineuses sont de couleur vert foncé avec des macules blancs. © A. Rodriguez/Acta

 

Chimie : Sur céréales, l’arsenal herbicide disponible (sulfonylurées, hormones, clopyralid…) permet de contrôler assez bien le chardon Marie à l’automne. En revanche, sa gestion est plus délicate sur colza. Selon Terres Inovia, Callisto est le produit dont le rapport efficacité/coût est le plus intéressant, avec une efficacité de plus de 90 % sur de jeunes adventices. L’institut recommande une application de Callisto à 0,15 l/ha à partir du stade 6 feuilles du colza, sur une culture endurcie par de premiers froids. Un renouvellement du traitement est possible trois semaines plus tard si besoin. Le produit Ielo est également satisfaisant. Il peut être appliqué début novembre à 1,5 l/ha. Son efficacité diminue sur des plants de chardon Marie développés. L’herbicide Mozzar se montre très efficace dès la dose de 0,25 l/ha sur adventice levée. Au printemps, un rattrapage est possible grâce à Lontrel SG à 174 g/ha + huile, avec une efficacité acceptable.

Sources : Terres Inovia, Acta

 

 
Les plantes adultes ont un développement exubérant, mesurant jusqu'à plus d'1,5 mètre de haut. © A. Rodriguez/Acta

 

Quatre points clés sur le chardon Marie

Ne pas confondre avec le chardon des champs. Ce dernier est vivace et nécessite des moyens de lutte complètement différents. Le chardon Marie est une plante annuelle germant à l’automne et à l’entrée de l’hiver. Adulte, la plante présente de gros capitules (fleurs) de 4 à 6 cm de diamètre, de couleur pourpre et entourée de bractées vertes très développées et épineuses.

De forts développements ont été constatés depuis une quinzaine d’années en Poitou-Charentes, Centre et Sud-Ouest, sur les colzas. Des rangs envahis peuvent nécessiter leur broyage. Cette plante est d’origine subméditerranéenne.

Bien que préférant les sols argileux, le chardon Marie peut se rencontrer sur des sols limoneux si ceux-ci sont suffisamment frais.

Le chardon Marie est utilisé à des fins médicinales avec des propriétés hépatoprotectrices et contre certains troubles menstruels. Il est cultivé pour une substance tirée de son fruit (akènes), la sylimarine, utilisée pour des préparations médicales.

 

 
Les fleurs en forme de gros capitule sont de couleur pourpre. © A. Rodriguez/Acta

 

Les plus lus

Pour une bonne rotation des stocks, notez la date de rentrée des produits sur les bidons.  © N. Cornec/Aravalis
Stockage des produits phytosanitaires : bien ranger son local phyto
Si toutes les fermes comportent un local pour stocker les produits phytosanitaire, ce dernier n’est pas toujours aux normes.…
Blé : ils contrôlent les maladies avec peu de fongicides malgré une forte pression
Substances naturelles, variétés tolérantes, semis peu denses et retardés, bas volume associé à réduction de dose : en Seine-…
10,8 millions de tonnes d'engrais ont été livrées au cours de la campagne 2021-2022, soit une baisse de 5 % par rapport à la campagne précédente.
Engrais azotés : toujours du retard dans les achats des agriculteurs
La situation sur le marché des engrais reste tendue avec des prix très élevés, des agriculteurs attentistes et un risque d’…
Denis Bollengier a bénéficié d’une prise en charge financière totale pour implanter sa haie grâce au dispositif de paiement pour services environnementaux.
« J’ai financé ma haie grâce aux paiements pour services environnementaux »
Denis Bollengier, agriculteur dans le Nord, a financé l’implantation d’une haie en bénéficiant d’un paiement pour service…
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
La déduction pour épargne de précaution (DEP) est un outil de défiscalisation et de lissage des prélèvements sociaux très…
Un tiers des producteurs envisage de réduire ou d'arrêter la production de maïs semences.
Maïs semences : un tiers des producteurs envisagent de réduire les surfaces ou d’arrêter
Les producteurs de maïs semences affichent un moral en berne après une année 2022 très difficile. La filière cherche des moyens…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures