Aller au contenu principal

Gel : le gouvernement annonce des aides exceptionnelles aux agriculteurs touchés

Dix régions touchées sur treize, des centaines d’exploitations concernées dans les grandes cultures, l’arboriculture et la viticulture… Alors que le bilan des dégâts liés au gel de la semaine dernière est toujours en cours, le gouvernement promet des aides exceptionnelles et les régions se mobilisent.

Jean Castex et Julien Denormandie étaient le samedi 10 avril en Ardèche aux chevets des agriculteurs sinistrés par le gel
Jean Castex et Julien Denormandie étaient le samedi 10 avril en Ardèche aux chevets des agriculteurs sinistrés par le gel
© Compte twitter de Julien Denormandie

Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie réunissait ce jour en fin de matinée une réunion de crise autour des conséquences du gel qui a touché les cultures dans toute la France la semaine dernière. Il s’agissait d’une réunion de travail durant laquelle les filières ont remonté leurs constats et propositions et durant laquelle banques et assurances se sont engagées à jouer leur rôle d’accompagnement et de facilitation avec les agriculteurs touchés, indique-t-on du côté de la rue de Varenne. Les différentes contraintes, selon les types de production, ont été au coeur des échanges, pour déterminer notamment le calendrier de versement de ces aides, ainsi que des possibilités de soutien en termes de charges.Une autre réunion devrait se tenir la semaine prochaine.

Lire aussi : Vignes, fruits, betteraves anéanties par le gel, des agriculteurs témoignent

Emmanuel Macron a assuré sur les réseaux sociaux dès le 10 avril « son soutien plein et entier » dans le combat qu’ont mené les agriculteurs « sans relâche, nuit après nuit, pour protéger les fruits de leur travail ».

Sur le terrain, Jean Castex est allé le 10 avril en Ardèche, à Colombier-le-Cardinal, à la rencontre des sinistrés. Le Premier ministre a déclaré qu’il fallait « remonter à 1991 pour recenser un épisode climatique comparable à celui qui a ravagé nos exploitations agricoles ». « Au-delà de notre indéfectible soutien, le secteur agricole attend une réponse puissante et immédiate de l’Etat » a reconnu Jean Castex sur twitter assurant « il sera au rendez-vous ».

Lire aussi : [Meteo] Les records de la vague de chaleur plus graves que le gel pour l'agriculture 

« Les dégâts sont considérables, le gel a été d’une très grande violence », a déclaré le Premier ministre à la presse, évoquant « 10 régions sur 13 touchées » et « des centaines d’exploitations concernées, parmi les grandes cultures, l’arboriculture et la viticulture avec des dégâts considérables ». Un recensement des dégâts est actuellement en cours, a-t-il annoncé. Au chevet des agriculteurs ardéchois victimes du gel, le Premier ministre a promis le soutien de l’Etat. « Julien Denormandie a engagé le dispositif des calamités agricoles qui sera déplafonné », a-t-il précisé. « Tous les mécanismes de soutien seront activés sans délai (dégrèvement de taxe foncière, report ou annulation de charges) », a-t-il ajouté, affirmant que les banquiers et assureurs allaient être réunis.

Il nous faudra  aller au-delà en dégageant des enveloppes exceptionnelles

« Mais il nous faudra aller au-delà en dégageant des enveloppes exceptionnelles. L’Etat assurera les responsabilités qui sont les siennes », a-t-il avancé, faisant au passage également référence aux différentes annonces émanant des collectivités territoriales.

En visite dans une exploitation de la Drôme, Laurent Wauquiez président de la région Auvergne Rhône Alpes a annoncé dès le 9 avril qu’un fonds de 15 millions d’euros d’urgence serait débloqué par la région pour venir en aide aux nombreux agriculteurs touchés par le gel dans la région.

Carole Delga, présidente de la région Occitanie, a annoncé ce matin que la Région voterait ce vendredi une « aide exceptionnelles aux viticulteurs et arboriculteurs grâce au fonds de réserve dédié aux aléas climatique » qu’elle a créé en 2016. En attente d’un bilan précis des dégâts, elle n’a pour l’heure pas annoncé le montant de l’enveloppe.

Dès le 8 avril, Renaud Muselier président de la région Sud Provence Alpes Côte d’Azur a pour sa part annoncé le déblocage d’une aide immédiate de 500 000 euros pour les exploitations touchées.

Alors qu’un nouvel épisode de gel est annoncé dès demain matin, le Premier ministre a appelé samedi les agriculteurs à s’emparer de l’enveloppe de 70 millions d’euros mise à disposition dans le cadre de France Relance pour permettre aux agriculteurs d’investir dans des équipements de protection contre les aléas climatiques. « Les phénomènes climatiques ont tendance à se répéter, face à cela il nous faut poursuivre des actions structurelles », a-t-il commenté, évoquant notamment le cadre de la nouvelle Pac.

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Eleveur laitier proche de la retraite
La retraite des agriculteurs basée sur les 25 meilleures années à partir de 2026
L’Assemblée nationale a voté ce 1er décembre à l’unanimité un texte permettant de calculer la retraite de base des…
Publicité