Aller au contenu principal

Expérimentation : Invenio travaille sur les phéromones et kairomones

Invenio a proposé une journée d’information sur ses résultats d’essais et présenté de nouveaux programmes d’expérimentation, dont certains basés sur les odeurs.

La technique de lutte par confusion sexuelle, comme celle expérimentée sur le carpocapse du châtaignier par Nathalie Lebarbier, utilise les odeurs (phéromones) émises par les femelles de ce lépidoptère.
La technique de lutte par confusion sexuelle, comme celle expérimentée sur le carpocapse du châtaignier par Nathalie Lebarbier, utilise les odeurs (phéromones) émises par les femelles de ce lépidoptère.
© Invenio

Invenio, outil de recherche et développement de la filière fruits et légumes en Nouvelle-Aquitaine a proposé une journée d’information technique à ses adhérents. Après quatre thématiques abordées en matinée, l’après-midi a été consacré à une conférence intitulée « Odeurs et ravageurs ». « Les hommes vivent dans le monde du visuel mais les autres êtres vivants, y compris les ravageurs des cultures vivent dans celui des odeurs », a précisé Ené Leppik, créatrice de Agri Odor, une société qui propose des solutions à base de kairomones. La spécialiste a ainsi précisé l’action des phéromones (qui agissent pour les individus d’une même espèce), les kairomones et synomones (qui interagissent entre différentes espèces notamment plantes/ravageurs).

Effets répulsifs et propriétés attractives

C’est sur ces relations que se basent différents projets actuellement menés par Invenio. Criotrap, qui a débuté en juin 2021, concerne la gestion des populations de criocères de l’asperge en fonction de l’environnement. « Une partie du projet tente d’identifier le « bouquet olfactif » de l’asperge qui est composé à 90 % par la même molécule pour attirer ou détourner les adultes lors de la migration printanière de leur zone d’hivernation (forêts) vers les parcelles d’asperge », explique Romain Warney, référent Asperge chez Invenio.

L’observation des adultes a également démontré l’utilisation de phéromones d’agrégation par cet insecte qui pourrait également servir de moyen de piégeage. Le projet PIC Plus vise à utiliser les propriétés répulsives des plantes lorsqu’il s’agit des pucerons du fraisier ou des propriétés attractives lorsqu’il s’agit des auxiliaires. Huit plantes comme l’ail, l’œillet d’Inde, le basilic, l’oignon… sont en cours d’évaluation (en plants ou en tronçons). « On constate certains effets répulsifs avec encore peu de résultats exploitables », confie Marion Turquet, référente protection biologique intégrée.

Enfin, la confusion sexuelle, largement utilisée en arboriculture notamment contre le carpocapse des pommes, se décline avec succès pour la lutte contre le carpocapse du châtaignier. « Après avoir constaté les effets similaires de la même phéromone à dosage égal, nos essais portent sur l’amélioration de l’efficacité de cette technique notamment en optimisant sa diffusion par l’usage de drone, de buffer et de paintball », commente Nathalie Lebarbier, Pôle Châtaigne. La lutte contre le carpocapse peut aussi être améliorée par l’usage de nématodes du sol qui interagissent sur le cycle de l’insecte lors de son passage au sol.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

“Coup de fatigue” pour la consommation de fruits et légumes frais et un vrai décrochage du bio
Les Français sont fatigués de cuisiner maison et se retournent désormais vers les produits transformés. Sous la contrainte…
Pour faire face aux aléas climatiques, ces serres peuvent être chauffées avec une énergie renouvelable.
FranceAgriMer ouvre un programme d'aide aux investissements pour les serres pour faire face aux aléas climatiques
FranceAgriMer met en place un programme d’aide de 10 millions d’euros pour des investissements dans les serres, tunnels et…
Les futures fermes contiendraient 400 systèmes de culture empilés les uns sur les autres.
Bouches-du-Rhône : une ferme verticale teste la "géoponie rotative"
La géoponie rotative est testée par la ferme verticale Futura Gaïa avec comme objectif de vendre la technologie dans l’industrie…
Des Producteurs de tomates et concombres de l'Ouest de la France créent une AOP de mise en marché
Quatre coopératives productrices de tomates et concombres (Solarenn, Kultive, Océane et Vitaprim) lancent une association d'…
Sécuriser et développer la production d'amandes de façon qualitative et garantir un niveau de valorisation, tels sont les enjeux de  la jeune filière "Pistache en Provence".
Provence : la pistache structure sa filière
Réimplanter la culture de la pistache dans le paysage provençal est bien loin de l’utopie, la filière s’organise pour renaître de…
Plastique, fruits et légumes et loi Agec : les infos passées pendant les fêtes
L’autorisation des élastiques pour certains fruits et légumes a été officialisé. Interfel a demandé le report du texte sur les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes