Aller au contenu principal

Serres : trois nouvelles fiches pour les Certificats d’économie d’énergie

Le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) aide le financement d'équipements permettant des économies d’énergie. Trois nouvelles fiches concernant les serres figurent dans le prochain arrêté.

Les matériaux de couverture double paroi en plastique innovant, comme le F-Clean, pourront désormais bénéficier des Certificats d’économie d’énergie. © CTIFL
Les matériaux de couverture double paroi en plastique innovant, comme le F-Clean, pourront désormais bénéficier des Certificats d’économie d’énergie.
© CTIFL

Depuis 2006, le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) offre une aide au financement de différents équipements permettant des économies d’énergie. Neuf équipements et actions concernant les serres maraîchères bénéficiaient jusqu’ici du dispositif et continueront à le faire dans la 5e période (stockage d’eau chaude type Open Buffer, pompe à chaleur eau/eau ou air/eau, récupération de chaleur fatale, déshumidificateur thermodynamique, double tube de chauffage, système de déshumidification avec air extérieur, module d’intégration des températures, double écran thermique, écrans thermiques latéraux). Trois nouvelles fiches figurent dans l’arrêté qui devrait être publié à l’été 2021.

A lire aussi : 5 choses à savoir avant de blanchir ses abris

1. L’amélioration de l’isolation des parois de serre par du polycarbonate ou un matériau équivalent

« Le polycarbonate est moins lumineux, mais plus isolant que le verre, souligne Ariane Grisey, du CTIFL. Il y a déjà dans le dispositif CEE une fiche portant sur les écrans thermiques latéraux. Toutefois, ces écrans impliquent un système de pilotage et peuvent prendre la poussière et abriter des insectes. Il y avait donc une demande des professionnels pour pouvoir mieux isoler les parois sans avoir la contrainte du pilotage et du nettoyage des écrans. » Le surcoût du polycarbonate par rapport au verre simple étant estimé à 4 €/m2, une aide à l’investissement par le biais des CEE était donc intéressante. Le forfait prévu est de 180 kWh-cumac/m2 de serre, ce qui devrait permettre une aide à hauteur de 25 % environ de l’investissement pour l’ensemble ou une partie des parois de la serre.

2. L’installation de matériaux de couverture double paroi pour les serres

Plusieurs matériaux sont possibles : le double vitrage, le double paroi en plastique innovant ou une paroi plastique et verre. « Les producteurs de tomate notamment sont très sensibles à la lumière et ne sont pas intéressés par les doubles parois gonflables classiques, précise Ariane Grisey. Certains plastiques innovants sont cependant aussi performants que le verre, comme le F-Clean qui est plus isolant que le verre en double paroi et permet la même transmission lumineuse que le verre, avec une durée de vie similaire. Les matériaux verre-plastique ne sont pas encore utilisés en France, mais des essais ont été réalisés aux Pays-Bas. Une fiche CEE étant assez longue à mettre en place, nous avons préféré anticiper en incluant ce matériau dans la fiche matériaux de couverture. » Le forfait prévu variera de 990 à 1 700 ­kWh cumac/m2 de serre selon la technologie mise en place, assurant une contribution d’environ 25 % de l’investissement.

3. La serre bioclimatique

La serre bioclimatique dispose d’une fiche qui s’adresse aux serres peu chauffées et concerne la mise en place d’un dispositif permettant de récupérer l’énergie solaire (réserves d’eau ou matériaux équivalents) de la journée pour la restituer la nuit. Dans certains cas, des ventilateurs peuvent également être installés, en complément, pour améliorer l’efficacité du stockage. Le montant des certificats s’élèvera en moyenne à 400 kWh cumac/m2 de serre et contribuera à hauteur de 15 % de l’investissement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

La France perd sa seule usine de transformation des artichauts
La seule usine française (installée en Bretagne) assurant la transformation des artichauts a fermé ses portes. Un manque à gagner…
Entre Le Marché de Léopold et les Comptoirs de la Bio, c’est fini !
Le Marché de Léopold table désormais sur son modèle actionnarial et opérationnel pour assurer son développement.
[Mise à jour] Espagne : la menace d'une grève des transports de marchandises s'éloigne
La menace d'un grève venant des principaux syndicats de transport de marchandises espagnols s'éloigne. Elle devait commencer le…
bananes équitables en rayon
100 % certifiées et projets pilote en production : comment Lidl s’engage pleinement pour la banane ?
Biodiversité, rémunération, environnement, pesticides… Lidl France s’est engagé dans la responsabilisation de ses filières de…
Pommes de terre bio : « Il est urgent de relancer la consommation !»
La baisse de consommation et les incertitudes sur les rendements amènent certains opérateurs à se désintéresser de la pomme de…
Légumes de France appelle son réseau à effectuer des relevés de prix et d'origine en magasins
Le syndicat Légumes de France veut vérifier les prix pratiqués en magasin, ainsi que la place des productions françaises vis-à-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes