Aller au contenu principal

Tomato Lab : qui l’eût cru ?

Réunir dans un même lieu, des producteurs professionnels français de la tomate avec des Tomatophiles, ces amateurs éclairés un peu fous qui défendent notamment « les intérêts des créateurs, hybrideurs, obtenteurs indépendants et libres » et de simples curieux, venus en voisins, ne jurant que par les tomates de leur jardin, dénigrant sans trop savoir pourquoi, les tomates sous serre. Un cocktail explosif ? Pas forcément lorsque la passion ou l’intérêt commun sont arrosés d’un soupçon d’écoute et d’une bonne dose d’intelligence. En une seule, conférence (lire ici), ouverte au grand public – il fallait oser ! -  les professionnels de la tomate ont su convaincre ou donner matière à réfléchir aux plus réticents des consommateurs, répondant avec calme et pédagogie, expliquant les contraintes des professionnels et l’intérêt commun, mais aussi "amouder" les rebelles, les "hors-la-loi", comme ils se nomment eux-mêmes, de la tomate.

Devant tout ce petit monde, Laurent Bergé, président de l’AOPn Tomates et Concombres de France, a aussi défendu un travail commun avec les amateurs : « On a souvent opposé les amateurs et les professionnels de la tomate, aujourd’hui il faut les réunir. Si un Tomatophile, trouve une tomate intéressante, il faut que les professionnels puissent faire en sorte qu’elle arrive jusqu’au consommateur ». En un mot : travailler avec les semenciers « pour qu’ils nous laissent plus de marge ».

Lire aussi "Tomato Lab : la valorisation pour premier objectif"

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Francisation de fruits et légumes espagnols : une enquête en cours
Un grossiste en fruits & légumes des Bouches-du-Rhône est soupçonné d’avoir francisé plusieurs centaines de tonnes de fruits…
Carrefour veut structurer une filière amande bio française avec la coopérative La Melba
Le distributeur s’est engagé en prix et en volume pour trois ans avec cinq producteurs en conversion. Mais le partenariat se veut…
Après les légumes, Cultiv lance une gamme de cosmétiques à base de céréales bio et françaises
La marque de cosmétiques d’InVivo lancera en septembre Epanouit, à base de céréales. Pas de quoi faire un complément de revenus…
Le pôle Innov’Alliance fait le point sur les multiples facettes du chanvre et du cannabis
Le chanvre ou cannabis est une plante aux multiples débouchés. Très bien définis pour certains (industrie, bâtiment, alimentaire…
cargoBeamer
Pyrénées-Orientales : inauguration d’une autoroute ferroviaire entre Perpignan et Calais

Le groupe allemand CargoBeamer, prestataire de services logistiques dans le transport combiné route-rail basé…

Restauration collective : les professionnels des fruits et légumes veulent éviter la multiplication des lots
Interfel a organisé un webinaire sur ses recommandations en matière d’achat de fruits et légumes en restauration collective, le 8…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes