Aller au contenu principal

Bretagne
Savéol, Solarenn et Prince de Bretagne lancent le label "Cultivées sans pesticides"

Prince-de-Bretagne, Savéol et Solarenn créent l’Alliance Nature et Saveurs qui vise à déployer le label "Cultivées sans pesticides".

Selon les membres de l’Alliance Nature et Saveurs « l’accueil des distributeurs est très bon ». Une PLV et un site internet ont été créés.
© Véronique Bargain

L'annonce d'une marque commune avait été annoncée il y a un peu plus d'un an sur le salon de l'agriculture à Paris (lire ici). Les coopératives Savéol, Solarenn, Sica St-Pol de Léon (Prince de Bretagne) et UCPT (Prince-de-Bretagne) ont lancé le 29 janvier à Rennes, l’Alliance Nature et Saveurs, qui vise à déployer le label "Cultivées sans pesticides".

« L’objectif est de répondre aux attentes sociétales de réduction des pesticides avec une offre claire, explique Pierre-Yves Jestin, président de Savéol. Nos structure travaillent depuis longtemps dans ce sens. Ce label, qui crée une troisième voie entre le bio et le conventionnel, devrait permettre de retrouver la confiance des consommateurs et de valoriser les efforts des producteurs bretons dans la réduction des pesticides ». Le premier produit lancé est la tomate, pour laquelle le label garantit l’absence de traitement de la fleur à l’assiette. Un cahier des charges commun et une charte qualité ont été établis et des contrôles seront réalisés par l’organisme certificateur Certis.

« Ils devraient démontrer l’absence de résidus de pesticides sur les tomates », ajoute Christophe Rousse, président de Solarenn. Sur 200 000 t de tomates cultivées par 176 producteurs des quatre coopératives, soit 50 % de la production française, « l’ambition est que 30-40 % soient labellisés ,  précise Gilbert Brouder, président de l’UCPT.

En 2018, où le label avait déjà été utilisé, les petits fruits labellisés avaient représenté 10 % du marché, soit autant que le bio.

"Ouvert à toute la France et sur d'autres fruits et légumes"

Pour éviter tout mélange en rayon, seules les unités de vente consommateur sont concernées et porteront le logo "Cultivées sans pesticides" avec la mention "Sans traitement de synthèse de la fleur à l’assiette". L’objectif, à terme,  est d’étendre la gamme à d’autres fruits et légumes. Des travaux sont engagés sur la fraise en 2019. Et à Prince de Bretagne, des essais ont été menés en 2018 en potimarron et brocoli et d’autres sont engagés en 2019 en échalote.

« Nous allons travailler sur un cahier des charges "sans pesticides" pour tous les légumes », indique Marc Keranguéven, président de la Sica St-Pol-de-Léon. Et au-delà de la Bretagne, l’ambition de Nature et Saveurs est de fédérer d’autres acteurs autour du label. « Nous sommes ouverts à toute structure en France et à tous les fruits et légumes », déclare Pierre-Yves Jestin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Flambée des coûts de l’énergie : en péril, les entreprises de la filière fruits et légumes demandent un bouclier énergétique spécifique
Interfel a réuni la presse ce jeudi 22 septembre afin que les professionnels témoignent de l’impact de la hausse des coûts de l’…
La lutte contre la francisation est l’une des nombreuses actions poursuivies depuis plusieurs années par l’AOPn Fraises de France.
Une francisation de framboises supposée
L’AOPn Fraises de France se constituera partie civile en cas de faits avérés de francisation de framboises, révélés dans l’…
Le verger maraîcher de l’Institut Agro a reçu la visite de chercheurs du monde entier venus au congrès IHC Angers 2022.
Maine-et-Loire : un verger maraîcher comme vitrine de l'Institut Agro
Le système jardin-verger de l’Institut Agro d'Angers est un véritable laboratoire à ciel ouvert animé par des étudiants et…
Le Maroc accroît ses exportations sur l’UE au premier semestre, l’Espagne s’inquiète
La Fepex s’est inquiétée le 31 août de la dynamique des exportations marocaines sur l’UE, en particulier vers son propre marché…
Avis de tempête pour l’exportation espagnole de fruits et légumes
Acteur de premier plan dans la production et l’exportation de fruits et légumes, l’Espagne connaît, à l’instar de ses collègues…
Après douze années d’expérience en aquaculture, Sébastien Maitrot s’est intéressé aux légumes de la mer.
Sébastien Maitrot a misé sur la culture de salicorne
Biologiste de formation et aujourd’hui maraîcher dans le Finistère, Sébastien Maitrot s’est spécialisé dans la culture de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes