Aller au contenu principal

Bretagne
Savéol, Solarenn et Prince de Bretagne lancent le label "Cultivées sans pesticides"

Prince-de-Bretagne, Savéol et Solarenn créent l’Alliance Nature et Saveurs qui vise à déployer le label "Cultivées sans pesticides".

Selon les membres de l’Alliance Nature et Saveurs « l’accueil des distributeurs est très bon ». Une PLV et un site internet ont été créés.
© Véronique Bargain

L'annonce d'une marque commune avait été annoncée il y a un peu plus d'un an sur le salon de l'agriculture à Paris (lire ici). Les coopératives Savéol, Solarenn, Sica St-Pol de Léon (Prince de Bretagne) et UCPT (Prince-de-Bretagne) ont lancé le 29 janvier à Rennes, l’Alliance Nature et Saveurs, qui vise à déployer le label "Cultivées sans pesticides".

« L’objectif est de répondre aux attentes sociétales de réduction des pesticides avec une offre claire, explique Pierre-Yves Jestin, président de Savéol. Nos structure travaillent depuis longtemps dans ce sens. Ce label, qui crée une troisième voie entre le bio et le conventionnel, devrait permettre de retrouver la confiance des consommateurs et de valoriser les efforts des producteurs bretons dans la réduction des pesticides ». Le premier produit lancé est la tomate, pour laquelle le label garantit l’absence de traitement de la fleur à l’assiette. Un cahier des charges commun et une charte qualité ont été établis et des contrôles seront réalisés par l’organisme certificateur Certis.

« Ils devraient démontrer l’absence de résidus de pesticides sur les tomates », ajoute Christophe Rousse, président de Solarenn. Sur 200 000 t de tomates cultivées par 176 producteurs des quatre coopératives, soit 50 % de la production française, « l’ambition est que 30-40 % soient labellisés ,  précise Gilbert Brouder, président de l’UCPT.

En 2018, où le label avait déjà été utilisé, les petits fruits labellisés avaient représenté 10 % du marché, soit autant que le bio.

"Ouvert à toute la France et sur d'autres fruits et légumes"

Pour éviter tout mélange en rayon, seules les unités de vente consommateur sont concernées et porteront le logo "Cultivées sans pesticides" avec la mention "Sans traitement de synthèse de la fleur à l’assiette". L’objectif, à terme,  est d’étendre la gamme à d’autres fruits et légumes. Des travaux sont engagés sur la fraise en 2019. Et à Prince de Bretagne, des essais ont été menés en 2018 en potimarron et brocoli et d’autres sont engagés en 2019 en échalote.

« Nous allons travailler sur un cahier des charges "sans pesticides" pour tous les légumes », indique Marc Keranguéven, président de la Sica St-Pol-de-Léon. Et au-delà de la Bretagne, l’ambition de Nature et Saveurs est de fédérer d’autres acteurs autour du label. « Nous sommes ouverts à toute structure en France et à tous les fruits et légumes », déclare Pierre-Yves Jestin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

“Coup de fatigue” pour la consommation de fruits et légumes frais et un vrai décrochage du bio
Les Français sont fatigués de cuisiner maison et se retournent désormais vers les produits transformés. Sous la contrainte…
Pour faire face aux aléas climatiques, ces serres peuvent être chauffées avec une énergie renouvelable.
FranceAgriMer ouvre un programme d'aide aux investissements pour les serres pour faire face aux aléas climatiques
FranceAgriMer met en place un programme d’aide de 10 millions d’euros pour des investissements dans les serres, tunnels et…
Les futures fermes contiendraient 400 systèmes de culture empilés les uns sur les autres.
Bouches-du-Rhône : une ferme verticale teste la "géoponie rotative"
La géoponie rotative est testée par la ferme verticale Futura Gaïa avec comme objectif de vendre la technologie dans l’industrie…
Des Producteurs de tomates et concombres de l'Ouest de la France créent une AOP de mise en marché
Quatre coopératives productrices de tomates et concombres (Solarenn, Kultive, Océane et Vitaprim) lancent une association d'…
Sécuriser et développer la production d'amandes de façon qualitative et garantir un niveau de valorisation, tels sont les enjeux de  la jeune filière "Pistache en Provence".
Provence : la pistache structure sa filière
Réimplanter la culture de la pistache dans le paysage provençal est bien loin de l’utopie, la filière s’organise pour renaître de…
Plastique, fruits et légumes et loi Agec : les infos passées pendant les fêtes
L’autorisation des élastiques pour certains fruits et légumes a été officialisé. Interfel a demandé le report du texte sur les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes