Aller au contenu principal

Bretagne
Savéol, Solarenn et Prince de Bretagne lancent le label "Cultivées sans pesticides"

Prince-de-Bretagne, Savéol et Solarenn créent l’Alliance Nature et Saveurs qui vise à déployer le label "Cultivées sans pesticides".

Selon les membres de l’Alliance Nature et Saveurs « l’accueil des distributeurs est très bon ». Une PLV et un site internet ont été créés.
© Véronique Bargain

L'annonce d'une marque commune avait été annoncée il y a un peu plus d'un an sur le salon de l'agriculture à Paris (lire ici). Les coopératives Savéol, Solarenn, Sica St-Pol de Léon (Prince de Bretagne) et UCPT (Prince-de-Bretagne) ont lancé le 29 janvier à Rennes, l’Alliance Nature et Saveurs, qui vise à déployer le label "Cultivées sans pesticides".

« L’objectif est de répondre aux attentes sociétales de réduction des pesticides avec une offre claire, explique Pierre-Yves Jestin, président de Savéol. Nos structure travaillent depuis longtemps dans ce sens. Ce label, qui crée une troisième voie entre le bio et le conventionnel, devrait permettre de retrouver la confiance des consommateurs et de valoriser les efforts des producteurs bretons dans la réduction des pesticides ». Le premier produit lancé est la tomate, pour laquelle le label garantit l’absence de traitement de la fleur à l’assiette. Un cahier des charges commun et une charte qualité ont été établis et des contrôles seront réalisés par l’organisme certificateur Certis.

« Ils devraient démontrer l’absence de résidus de pesticides sur les tomates », ajoute Christophe Rousse, président de Solarenn. Sur 200 000 t de tomates cultivées par 176 producteurs des quatre coopératives, soit 50 % de la production française, « l’ambition est que 30-40 % soient labellisés ,  précise Gilbert Brouder, président de l’UCPT.

En 2018, où le label avait déjà été utilisé, les petits fruits labellisés avaient représenté 10 % du marché, soit autant que le bio.

"Ouvert à toute la France et sur d'autres fruits et légumes"

Pour éviter tout mélange en rayon, seules les unités de vente consommateur sont concernées et porteront le logo "Cultivées sans pesticides" avec la mention "Sans traitement de synthèse de la fleur à l’assiette". L’objectif, à terme,  est d’étendre la gamme à d’autres fruits et légumes. Des travaux sont engagés sur la fraise en 2019. Et à Prince de Bretagne, des essais ont été menés en 2018 en potimarron et brocoli et d’autres sont engagés en 2019 en échalote.

« Nous allons travailler sur un cahier des charges "sans pesticides" pour tous les légumes », indique Marc Keranguéven, président de la Sica St-Pol-de-Léon. Et au-delà de la Bretagne, l’ambition de Nature et Saveurs est de fédérer d’autres acteurs autour du label. « Nous sommes ouverts à toute structure en France et à tous les fruits et légumes », déclare Pierre-Yves Jestin.

Les plus lus

Colère des agriculteurs français : en Espagne, le secteur dénonce l’entrave à la circulation de ses camions de fruits et légumes

La Fédération espagnole des producteurs et exportateurs de fruits et légumes a dénoncé dans un communiqué en fin de semaine…

Tomates bio espagnoles : pourquoi Ségolène Royal se trompe de combat

Des accusations de « faux bio » de la part de Ségolène Royal pour leurs tomates bio sur une chaîne de TV ont empiré…

Virginie Boisseau et Mickaël Girard veulent développer et rationaliser leurs débouchés.
« Nous avons développé les légumes pour améliorer la rentabilité de l’exploitation »

Installés près d’Angers, Mickaël Girard et Virginie Boisseau ont fait le choix des légumes bio et de la vente directe pour…

Lors de la signature du partenariat entre Sikig et Maïsadour le 16 janvier : Julien Pedelucq, président directeur général du groupe SIKIG, Michael Dolet Fayet ...
Plantations de kiwi dans les Landes : quels sont les objectifs de Maïsadour et Sikig ?

Le partenariat entre Maïssadour et Sikig a pour but de développer la culture du kiwi dans les Landes et de proposer une…

90 % des vergers de Blue Whale sont protégés par des filets de protection anti-grêle. En revanche la couverture anti-gel ne représente que 55 % des surfaces.
Rencontres Blue Whale : le changement climatique et la gestion de l'eau s'invitent aux débats

Avec les premières Rencontres Blue Whale, le groupement de producteurs s’est donné une feuille de route pour appréhender les…

Tavelure sur une feuille de pommier
Tavelure : quelle est cette piste de recherche innovante contre la maladie numéro 1 du pommier ?
Une piste de recherche actuellement à l’étude contre la tavelure, principale maladie du pommier, repose sur la combinaison d’une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes