Aller au contenu principal

Bretagne
Prince de Bretagne : du chou-fleur cultivé sans pesticides de synthèse en test

Le chou-fleur sans pesticides est en période de test chez Prince de Bretagne pour la campagne en cours.

A partir de décembre 2019, Prince de Bretagne propose du chou-fleur cultivé sans pesticides de synthèse de la plantation à la récolte. « Dans les crucifères, nous proposons déjà depuis cet été du brocoli et du chou Romanesco cultivés sans pesticides de synthèse, rappelle Jean-Michel Péron, représentant des producteurs de chou-fleur Prince de Bretagne. Les départs ont été timides, notamment parce que les distributeurs ne peuvent pas toujours multiplier le nombre de références en rayon. Nous allons toutefois compléter cette offre avec du chou-fleur cultivé sans pesticides. »

Variétés résistantes à mycosphaerella

Une douzaine de producteurs devraient tester la production cette saison. Sur un prévisionnel de 103 millions de têtes de chou-fleur pour la saison 2019-2020, environ deux millions de têtes devraient être cultivées sans pesticides. « La plupart des producteurs utilisent déjà le désherbage mécanique, souligne Jean-Michel Péron. Les chenilles peuvent poser quelques soucis en début d’automne, mais très peu par la suite. La plus grosse difficulté est liée à mycosphaerella qui est favorisée par des conditions humides et qui entraîne des chutes de feuilles, des pertes de calibre et des taches sur les parties commercialisées qui pénalisent la qualité. » La seule possibilité pour prévenir les dégâts est l’utilisation de variétés résistantes. « Sur les 80 à 90 variétés utilisées sur la saison, 15 sont résistantes à mycosphaerella, ce qui est intéressant mais ne permet pas de couvrir toute la saison. » Les conditions très pluvieuses de cet automne, qui ont fortement compliqué les récoltes, étaient par ailleurs plutôt favorables aux moisissures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’idée d’une aquaponie «commerciale» a émergé en France au travers du programme de recherche de l' Itavi et divers projets privés.  © ITAVI
Un essai prometteur sur la culture de tomate en aquaponie
L’aquaponie produit des poissons et des légumes. Un essai de l’Itavi a permis de produire des tomates sans apport d’engrais…
plateforme frais er local
Lancement de la plateforme « Frais et local »

A l’occasion de ses vœux à la presse le 12 janvier, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a présenté la…

Le Synabio veut aller plus loin que la réglementation
Le Synabio a publié dix-neuf indicateurs de progrès pour que les entreprises aillent plus loin que la réglementation en termes de…
Les circuits longs recherchent une gamme de pomme bio, avec une rouge, une bicolore et une jaune.  © RFL
Des tensions sur le marché des pommes et poires bio
Les marchés pomme et poire bio subissent l’arrivée d’importants volumes et de nouveaux opérateurs entraînant de nouvelles…
L’image de Bonduelle au plus haut sur les réseaux sociaux

Agence conseil en stratégies de contenus, Ultramedia édite un baromètre qui classe les plus grandes…

La récolte 2020 des racines de ginseng, issues  de semis de 2014, permettra à Sylvain Latapie et Yohan Benoît de développer la gamme  de produits de Jardins d'Occitanie.  © RFL
Jardins d’Occitanie produit et valorise du ginseng français
Jardins d’Occitanie s’est armé de patience pour développer un projet d’agro-chaine autour du ginseng, plante asiatique médicinale…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes