Aller au contenu principal

Près d’un million de tonnes de pommes polonaises exportées

La Pologne est un producteur et exportateur majeur de fruits et légumes en Europe. La pomme, les petits fruits et les champignons sont ses produits les plus emblématiques.

Les exportations polonaises de pommes ont augmenté de près de 15 % entre 2015 et 2019. © DR
Les exportations polonaises de pommes ont augmenté de près de 15 % entre 2015 et 2019.
© DR

Premier producteur européen de pommes, la Pologne en a exporté près de 1 million de tonnes en 2019. En 2015, ce chiffre était de 871 000 t. La pomme est de très loin le fruit polonais le plus produit et le plus exporté. L’exportation des petits fruits atteint 58 000 t en 2019 et celle des fruits à noyau 41 500 t. La Pologne est aussi un réexportateur majeur de fruits. Banane (66 000 t), ananas, avocat et mangue sont ainsi bien placés dans le classement des exportations de fruits frais. Celles des fruits surgelés ont représenté 358 000 t en 2019. Les principales destinations des exportations polonaises de fruits sont l’Allemagne (230 millions d’euros), la Biélorussie (110 millions d’euros), les Pays-Bas (72 millions d’euros), le Royaume-Uni (69 millions d’euros) et l’Ukraine (52 millions d’euros). Côté légumes, la Pologne est passée de 643 000 t exportées en 2015 (541 millions d’euros), à 727 000 t en 2019 (762 millions d’euros). Les champignons constituent la première catégorie d’exportation (238 000 t en 2019), y compris des produits spécialisés comme les pleurotes et les shiitakés, principalement expédiés vers l’Europe occidentale. Viennent ensuite l’oignon (143 000 t), le chou (75 000 t) et la tomate (72 550 t). Les exportations de légumes surgelés ont totalisé 446 000 t en 2019 et valaient 315 millions d’euros. Les principaux marchés des légumes polonais en termes de valeur sont l’Allemagne (267 millions d’euros), le Royaume-Uni (182 millions d’euros) et la France (105 millions d’euros).

Les importations de légumes ont doublé en valeur

Les importations de fruits ont dépassé 1,47 million de tonnes et valaient 1,6 milliard d’euros en 2019. En volumes, le principal fruit importé est la banane (458 000 t), suivie des agrumes (212 000 t), des fruits à noyau (150 000 t). Les importations de petits fruits, de kiwi et de fruits exotiques sont également importantes. Les importations de légumes ont presque doublé en valeur entre 2015 et 2019, passant de 606 millions d’euros (721 000 tonnes) à environ 1 milliard d’euros (1,26 million de tonnes). Les principales importations sont la pomme de terre (274 000 t), l’oignon et l’ail (237 000 t), la tomate (159 000 t). La Pologne s’approvisionne principalement en fruits et légumes frais d’Espagne, des Pays-Bas, d’Allemagne, d’Italie et d’Amérique latine.

A lire aussi : « La production de cassis en Pologne doit être planifiée »

Les plus lus

Les chaufferettes Wiesel commercialisées par Filpack permettent un gain de température à l'allumage supérieur à celui des bougies.
Chaufferettes contre le gel en verger : un intérêt sur les petites parcelles très gélives

Le risque de gel fait son retour sur cette deuxième quinzaine d'avril. Plusieurs entreprises proposent des convecteurs à…

Parsada : ouverture ce 12 avril d'un appel à projets porté par FranceAgriMer

Initié au printemps 2023, le Plan stratégique pour mieux anticiper le potentiel retrait européen des substances actives et le…

verger abricot Drôme - Emmanuel Sapet
En Ardèche, de fortes pertes dans les vergers d'abricotiers sont à déplorer

Des chutes physiologiques importantes de fleurs sont à déplorer dans des vergers d'abricotiers d'Ardèche, de la Drôme et de l'…

Fraises hors sol cultivées en France
Fraise française : un bon début pour la commercialisation... à poursuivre

En retard par rapport à l’an dernier, la saison de la fraise française a bien commencé d’autant que la fraise espagnole est…

Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Les fraises espagnoles sont pour le moment quasi absentes de nos étals français. Pourtant, ce n’est pas cette absence ou cette…

PNR BARONNIES PROVENCALES
L’IGP Abricot des Baronnies sur la rampe de lancement

L’abricot des Baronnies, qui attendait ce printemps la toute dernière validation de son IGP, est d’ores-et-déjà en ordre de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes