Aller au contenu principal

Pomme et poire : quels volumes prévoient d’exporter les producteurs de l’Hémisphère Sud en 2024 ?

WAPA, l’association mondiale de la pomme et de la poire, a publié les prévisions de récolte de l’Hémisphère Sud pour 2024. Elle a tenu son assemblée générale à Fruit Logistica le 9 février.

L'Hémisphère Sud devrait produire et exporter plus de pommes en 2024, tiré par l'Afrique du Sud. En revanche, la récolte de poires est prévue à la baisse, selon les données de WAPA.
© Esther Merbt de Pixabay

La production de pommes d’Hémisphère Sud devrait augmenter de +1,1 % par rapport à 2023, tandis que celle de poires devrait diminuer de -2,3 %. Ce sont les dernières prévisions de récolte de pommes et de poires de l'Hémisphère Sud pour la saison à venir que WAPA, l'Association mondiale de la pomme et de la poirea publié à l’occasion de son assemblée générale à Fruit Logistica le 9 février.

Ces prévisions regroupent les données consolidées des six principaux pays de l'Hémisphère Sud : Argentine, Australie, Brésil, Chili, Nouvelle-Zélande et Afrique du Sud : CAFI (Argentine), APAL (Australie), ABPM (Brésil), Fruits from Chile (Chili), New Zealand Apples and Pears (Nouvelle-Zélande) et Hortgro (Afrique du Sud), and therefore provides consolidated data from the six leading Southern Hemisphere countries.

 

Une récolte de pommes de l’Hémisphère Sud en hausse

Côté pommes, les prévisions de récolte de l'Hémisphère Sud pour 2024 suggèrent une augmentation de +1,1 % par rapport à l'année dernière avec un total de 4,78 millions de tonnes. Avec 1,578 millions de tonnes, Gala est de loin la variété la plus populaire, son volume restant conforme à celui de 2023, bien que -11,4 % en dessous de la moyenne des 3 années précédentes. 

L'Afrique du Sud devrait conserver sa place de premier producteur avec 1, 397 millions de tonnes (+4,6 %). Suivent, dans l’ordre, le Brésil (1,1 million de tonnes, comme en 2023), le Chili (912 000 tonnes, -8,4 %), la Nouvelle-Zélande (557 871 tonnes, +14,7 %), l'Argentine (501 000 tonnes, -4,8 %), et l'Australie (308 000 t, +5,8 %). 

Pomme et technologies numériques : la combinaison du futur ?

 

Des exportations de pommes d’Hémisphère Sud plus importantes 

Les exportations globales de pommes de l’Hémisphère Sud sont aussi attendues en hausse (+8 %) à 1,55 million de tonnes. L'Afrique du Sud (+5,1%) et le Chili (+5,3 %), les deux plus grands exportateurs, devraient tous deux augmenter leurs volumes d'exportation, atteignant 572 280 tonnes et 493 000 tonnes respectivement. 

Les exportations de la Nouvelle-Zélande devraient augmenter de +22,2% (381 729 tonnes au total), tandis que des volumes plus faibles sont prévus pour l'Argentine (70 000 tonnes, -4,1 %) et le Brésil (32 000 tonnes, -10,6 %).

Quid des stocks en Europe ? Les stocks européens de pommes et de poires, au 1er janvier, étaient inférieurs de -4,6 % (à 3,85 millions de tonnes de pommes) et de -4,4 % (à 582 000 tonnes de poires) respectivement aux niveaux de l’an dernier. En revanche, les stocks sont beaucoup plus élevés aux États-Unis, tant pour les pommes (2 138 376 t, +33,6 %) que pour les poires (169 474 t, +14,9 %).

 

Moins de poires d’Hémisphère Sud en production, statu quo pour les exportations

Côté poires, les producteurs de l'Hémisphère Sud prévoient une légère baisse de la récolte (-2,3 %), ce qui porterait le total à 1,47 millions de tonnes. L'Afrique du Sud devrait augmenter pour atteindre 567 334 t (+3,4 % à partir de 2023), ainsi que ceux de la Nouvelle-Zélande (+8,4 %, avec 9 066 tonnes). L'Argentine (614 000 tonnes), le Chili (203 000 tonnes) et l'Australie (72 000 tonnes) devraient diminuer leur production de -6 %, -5,4 % et -2,7 % respectivement. 

Les chiffres des exportations devraient être conformes à ceux de 2023, avec un total de 654 323 tonnes.

La variété Packham's Triumph reste la plus produite (508 000 tonnes, avec une légère baisse de -1,3% par rapport à 2023), suivie par les poires Williams's bon chrétien (300 082 tonnes). 

Des nouvelles de WAPA : Lors de l'assemblée générale annuelle, Jeff Correa (Pear Bureau Northwest des Etats-Unis) a été élu président de WAPA, succédant à Dominik Woźniak (Society for Promotion of Dwarf Fruit Orchards / Rajpol de Pologne). La prochaine édition de Prognosfruit se tiendra à Budapest, en Hongrie, du 7 au 9 août 2024.

Prévisions de récolte de pommes et de poires de l'Hémisphère Sud en 2024. Données de WAPA.

Les plus lus

Tomates bio espagnoles : pourquoi Ségolène Royal se trompe de combat

Des accusations de « faux bio » de la part de Ségolène Royal pour leurs tomates bio sur une chaîne de TV ont empiré…

Face à la sécheresse, comment l'agriculture des Pyrénées-Orientales envisage sa gestion de l'eau ?

Face au manque d’eau, à l’amenuisement des réserves et à la sécheresse prolongée, les Pyrénées-Orientales se concertent pour…

Virginie Boisseau et Mickaël Girard veulent développer et rationaliser leurs débouchés.
« Nous avons développé les légumes pour améliorer la rentabilité de l’exploitation »

Installés près d’Angers, Mickaël Girard et Virginie Boisseau ont fait le choix des légumes bio et de la vente directe pour…

Tavelure sur une feuille de pommier
Tavelure : quelle est cette piste de recherche innovante contre la maladie numéro 1 du pommier ?
Une piste de recherche actuellement à l’étude contre la tavelure, principale maladie du pommier, repose sur la combinaison d’une…
Lors de la signature du partenariat entre Sikig et Maïsadour le 16 janvier : Julien Pedelucq, président directeur général du groupe SIKIG, Michael Dolet Fayet ...
Plantations de kiwi dans les Landes : quels sont les objectifs de Maïsadour et Sikig ?

Le partenariat entre Maïssadour et Sikig a pour but de développer la culture du kiwi dans les Landes et de proposer une…

90 % des vergers de Blue Whale sont protégés par des filets de protection anti-grêle. En revanche la couverture anti-gel ne représente que 55 % des surfaces.
Rencontres Blue Whale : le changement climatique et la gestion de l'eau s'invitent aux débats

Avec les premières Rencontres Blue Whale, le groupement de producteurs s’est donné une feuille de route pour appréhender les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes