Aller au contenu principal

Poire : trois leviers à l’étude aux Pays-Bas pour développer la production

La production de poires est en plein développement aux Pays-Bas. La filière poire expérimente plusieurs leviers afin de soutenir ce développement.

© DPA

1 – La couverture des vergers

 

L'Université de Wageningen teste depuis deux ans la couverture de vergers de poiriers grâce à un système de rideaux plastiques repliables. © V. Bargain

La station d’expérimentation Proeftuin Randwijk, de l’Université de Wageningen, teste depuis deux ans la couverture de vergers de poiriers grâce à un système de rideaux plastiques repliables sur une structure métallique. Le but est de voir si la protection des vergers contre la pluie permet de limiter la tavelure et les autres maladies. En 2021, sans aucun fongicide, la culture a été parfaite, alors qu’il y a eu notamment beaucoup de pseudomonas dans les autres vergers. Les insectes sont également limités. La couverture se plie et se déplie en deux minutes. « L’installation est encore beaucoup trop coûteuse pour les producteurs, mais la preuve du concept est faite, explique Jan Peeters, de Fruitconsult, membre du comité directeur de la station. Les constructeurs vont trouver des solutions moins onéreuses. »

2 – Des panneaux solaires sur le rang

 
Des panneaux photovoltaïques de différents types sont testés comme protection des vergers contre la pluie. © V. Bargain

Une autre piste étudiée à la station Proeftuin Randwijk pour protéger les poiriers de la pluie et ainsi réduire les maladies et les pesticides est l’installation au-dessus des rangs de panneaux photovoltaïques. Différents systèmes sont testés : panneaux photovoltaïques sur toute la surface, panneaux partiellement vitrés, panneaux partiellement vitrés couvrant également l’entre-rang… Les premiers résultats montrent que la production diminue. Mais si on associe la réduction des pesticides et la vente d’électricité, dans un contexte de hausse du prix de l’énergie, le système mérite d’être étudié.

3 – La diversification des variétés

 

La filière hollandaise souhaite diversifier son offre variétale de poire, pour répondre notamment à des demandes à l’export. © V. Bargain

Aux Pays-Bas, 75 % de la production de poire repose sur la variété Conférence, 7 % sur Doyenné du Comice, 6 % sur Beurré Alexandre Lucas, 4 % sur des variétés anciennes et 9 % sur de nouvelles variétés. La filière souhaitant diversifier son offre variétale, pour répondre notamment à des demandes à l’export en poires rouges, lisses ou de plus longue conservation, la station Proeftuin Randwijk teste de nombreuses nouvelles variétés, vertes (Migo, Xenia) et surtout rouges (Early Désire, Fred, QTee, Red Angel, Red Conférence, Red Modoc, Régal Red, Sweet Sensation…).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Flambée des coûts de l’énergie : en péril, les entreprises de la filière fruits et légumes demandent un bouclier énergétique spécifique
Interfel a réuni la presse ce jeudi 22 septembre afin que les professionnels témoignent de l’impact de la hausse des coûts de l’…
La lutte contre la francisation est l’une des nombreuses actions poursuivies depuis plusieurs années par l’AOPn Fraises de France.
Une francisation de framboises supposée
L’AOPn Fraises de France se constituera partie civile en cas de faits avérés de francisation de framboises, révélés dans l’…
Le verger maraîcher de l’Institut Agro a reçu la visite de chercheurs du monde entier venus au congrès IHC Angers 2022.
Maine-et-Loire : un verger maraîcher comme vitrine de l'Institut Agro
Le système jardin-verger de l’Institut Agro d'Angers est un véritable laboratoire à ciel ouvert animé par des étudiants et…
Le Maroc accroît ses exportations sur l’UE au premier semestre, l’Espagne s’inquiète
La Fepex s’est inquiétée le 31 août de la dynamique des exportations marocaines sur l’UE, en particulier vers son propre marché…
Avis de tempête pour l’exportation espagnole de fruits et légumes
Acteur de premier plan dans la production et l’exportation de fruits et légumes, l’Espagne connaît, à l’instar de ses collègues…
Après douze années d’expérience en aquaculture, Sébastien Maitrot s’est intéressé aux légumes de la mer.
Sébastien Maitrot a misé sur la culture de salicorne
Biologiste de formation et aujourd’hui maraîcher dans le Finistère, Sébastien Maitrot s’est spécialisé dans la culture de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes