Aller au contenu principal

Zéro résidu de pesticides
[Salon de l'Agriculture] Les nouveaux projets du Collectif Nouveaux Champs

L’association porteuse du label Zéro résidu de pesticides (ZRP) a fait le point sur ses deux premières années d’existence le 21 février dernier, et abordé quelques projets.

Selon un test mené dans sept magasins Intermarché a montré que les produits Zéro résidus de pesticides représentent 3,4 % du chiffre d'affaires du rayon fruits et légumes frais (5,5 % pour le bio). © Collectif Nouveaux Champs
Selon un test mené dans sept magasins Intermarché, les produits Zéro résidus de pesticides représentent 3,4 % du chiffre d'affaires du rayon fruits et légumes frais (5,5 % pour le bio).
© Collectif Nouveaux Champs

L’année 2019 a été plutôt faste pour les 64 adhérents du Collectif Nouveaux Champs. 52 millions d’UVC labellisées Zéros résidu de pesticides ont été vendues, soit une progression de 60 % par rapport à 2018. Similairement le chiffre d’affaires atteint 67 M€ (+78 % en un an). Le label s’est aussi bien implanté en magasin. Les trois principaux clients GMS sont Intermarché (20 % de PDM valeur), suivi de Carrefour (19 %) et d’Auchan (15 %). Le produit phare de l’offre demeure la tomate (52 % des volumes commercialisés) et, en particulier, la tomate cocktail, référence la plus vendue en 2019 avec 8 millions d’UVC. Deux légumes ont aussi performé en 2019 : la carotte (11 % des volumes) et l’oignon (8 %). Forte d’une offre de 36 produits labellisés, le collectif entend ajouter une quinzaine de références supplémentaires à terme (radis, endive, courgette, grenade, amande, figue…).

Restauration et vrac

Le collectif entend se positionner sur d’autres marchés, en particulier la restauration. « Nous avons déjà travaillé avec quelques cantines dans le Sud-Ouest. Mais nous en sommes aux prémices. Avec Metro, nous avons développé un colis fermé pour le vrac (cf. FLD Hebdo du 13 février) qui convient bien aux restaurateurs indépendants », explique Gilles Bertrandias, président du Collectif Nouveaux Champs, qui se dit par ailleurs favorable à des contrats tripartites avec les communes et les grossistes.

Développer une offre en vrac est aussi évoqué, suite à l’interdiction annoncée du plastique pour l’emballage des fruits et légumes en 2022. « C’est difficile à mettre en place à cause des risques de contamination croisée dans le rayon, explique Gilles Bertrandias. Or, notre démarche repose sur un engagement de résultat, nous ne pouvons prendre de risque. Nous travaillons actuellement sur des protocoles permettant d’affiner nos connaissances la contamination croisée au niveau du linéaire vrac. »

54 % des producteurs du Collectif sont engagés dans la démarche HVE et 25 % des adhérents sont déjà certifiés.

Les plus lus

Négoce de pommes de terre : pourquoi le réseau Vitalis, groupe familial, ouvre son capital ?
Le réseau Vitalis ambitionne de développer de nouveaux relais de croissance et pour accompagner le changement d’échelle, s’ouvre…
Serres chauffées bio : que vient de recommander le rapporteur public au Conseil d’Etat ?
Le rapporteur public Thomas Pez-Lavergne a rendu son avis sur l'interdiction temporaire annuelle de commercialisation de légumes…
Cerise : une hausse de 2% de la production en 2023
Selon les premières estimations d’Agreste, la production de cerises françaises devrait progresser de 2% en 2023, par rapport à…
Nouvelle Aquitaine : quelles sont les ambitions des « Nouvelles Fermes » pour le maraîchage en aquaponie ?
La jeune pousse bordelaise veut développer son modèle de production à d’autres métropoles en France
magasin bio naturalia à Paris en avril 2021
Medfel 2023 : comment relancer la dynamique du bio dans le panier des consommateurs ?
  Une table-ronde sur le salon Medfel a débattu des leviers à activer pour redynamiser le bio en France. Avec le témoignage de…
Fruits / Arboriculture / Récolte / Cueillette des nectarines
Pêches et nectarines : Quelles sont les premières tendances pour la campagne 2023 ?
Au salon Medfel, les représentants français, espagnols et italiens, présents pour dévoiler les prévisions de récolte européenne d…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes