Aller au contenu principal
Témoignage

« Le désherbage mécanique est une méthode complémentaire »

Malgré ses contraintes, le binage offre des perspectives mais n’est pas une alternative.

Responsable des cultures de Saga Végétal, producteur de carotte en Gironde (33), Pascal Abiven utilise le désherbage mécanique. « C’est une méthode complémentaire du désherbage chimique que nous avons adoptée face à la réduction du nombre de matières actives et des doses utilisables. Le binage est intéressant mais très contraignant et n’est pas une alternative pour le désherbage de la carotte », prévient-il. Selon le praticien, le choix de l’outil est déterminant et dépend de plusieurs facteurs, à commencer par le stade de la culture. « Plus la plante est jeune et plus l’outil doit être délicat », précise-t-il. Le stade et la nature des adventices (graminées ou dicotylédones) ont également leur influence.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su