Aller au contenu principal

La noix s’adapte aux techniques alternatives

La Senura fête les 20 ans de recherche consacrée à la confusion sexuelle. Fin juillet, elle est revenue sur les solutions alternatives contre le carpocapse et la mouche du brou.

En marchant le long des allées des noyeraies, le démonstrateur de M2I Life tire dans chaque arbre à l'aide du fusil de paintball pour diffuser les phéromones contre le carpocapse.
© V.Montmartin

La Station d’expérimentation nucicole de Rhône-Alpes (Senura) de Chatte a présenté cet été, devant une centaine de nuciculteurs de la région, la création d’un îlot d’essais de techniques alternatives contre le carpocapse et la mouche du brou. S’étalant sur 100 hectares, cet îlot regroupe 14 nuciculteurs. Il permet de tester de nouvelles techniques dans des conditions idéales. « En étant plus nombreux, le centre des parcelles est mieux protégé. On peut baisser les doses et le coût du produit à l’hectare », explique Agnès Verhaeghe, responsable scientifique de la Senura.

Lutte contre le carpocapse

Contre le carpocapse, Sumi Agro France propose le Ginko ring. Près de 100 diffuseurs passifs de phéromones sont à poser à l’hectare, soit deux heures de travail. Plus récent, le Checkmate Puffer de Sangosse est un boîtier équipé d’une bonbonne diffusant les phéromones durant la nuit. Il ne faut que deux ou trois diffuseurs à l’hectare. L’inconvénient de ces produits est le système de pose qui nécessite une perche ou une nacelle. L’entreprise française M2I Life sciences développe un produit à base de phéromones sous forme de billes. Insérées dans un fusil de paintball, elles explosent au contact de l’arbre. Il est encore en cours d’homologation.

Contre la mouche du brou

Pour lutter contre la mouche du brou, certains agriculteurs utilisent Sokalciarbo WP de l’entreprise Soka diffusé avec un atomiseur qui empêche la mouche de venir pondre dans les noix. De son côté, le Syneis Appat de Dow Agrosciences est un insecticide faiblement dosé appliqué au pinceau qui attire la mouche et la tue. Ces techniques alternatives posent la question du renouvellement régulier du produit. Certains nuciculteurs font quatre passages par saison. Bayer a également développé un diffuseur, le Decistrap MB. C’est une sorte de boîte qui attire la mouche, la bloque à l’intérieur où l’attend l’insecticide. La facilité de pose et la technicité vont avec le prix. De l’insecticide classique au diffuseur sophistiqué, le prix à l’hectare peut être multiplié par trois.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’idée d’une aquaponie «commerciale» a émergé en France au travers du programme de recherche de l' Itavi et divers projets privés.  © ITAVI
Un essai prometteur sur la culture de tomate en aquaponie
L’aquaponie produit des poissons et des légumes. Un essai de l’Itavi a permis de produire des tomates sans apport d’engrais…
« 20% des légumes sont destinés aux restaurants qui pourront notamment valoriser les légumes non vendables en frais », expliquent Maxime Lefebvre (à gauche) et Christophe Godineau.   © Véronique Bargain - FLD
Maraîchers et restaurateurs créent une coopérative à Nantes
En région nantaise, les salariés d’un restaurant et des maraîchers ont créé une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif)…
plateforme frais er local
Lancement de la plateforme « Frais et local »

A l’occasion de ses vœux à la presse le 12 janvier, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a présenté la…

Le Synabio veut aller plus loin que la réglementation
Le Synabio a publié dix-neuf indicateurs de progrès pour que les entreprises aillent plus loin que la réglementation en termes de…
L’image de Bonduelle au plus haut sur les réseaux sociaux

Agence conseil en stratégies de contenus, Ultramedia édite un baromètre qui classe les plus grandes…

La récolte 2020 des racines de ginseng, issues  de semis de 2014, permettra à Sylvain Latapie et Yohan Benoît de développer la gamme  de produits de Jardins d'Occitanie.  © RFL
Jardins d’Occitanie produit et valorise du ginseng français
Jardins d’Occitanie s’est armé de patience pour développer un projet d’agro-chaine autour du ginseng, plante asiatique médicinale…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes