Aller au contenu principal

Biocontrôle : la technique de l'insecte stérile en test

Les premiers projets avec la technique de l’insecte stérile sont déployés en France. Une technique validée à l’étranger mais qui nécessite d’être ajustée au contexte des bassins de production concernés. Son déploiement à une échelle régionale nécessite l’implication d’acteurs hors cadre agricole pour favoriser son adoption.

La technique de l’insecte stérile (TIS) est une méthode de lutte contre des insectes ravageurs de cultures ou vecteurs de maladie chez l’humain et le bétail déjà éprouvée dans divers pays. Elle consiste à lâcher, de façon répétée et massive, des mâles stérilisés par ionisation, de l’insecte ciblé. Leur accouplement avec des femelles sauvages se traduira par des pontes non viables, permettant une réduction progressive des populations locales. « En combinaison avec d’autres méthodes de biocontrôle, l’objectif après deux ou trois ans est de supprimer les traitements phytosanitaires sur un ravageur principal d’une culture, sur une zone définie », précise Clelia Oliva, chargée des projets TIS au CTIFL et animatrice du Collectif TIS (voir encadré). Plus de 30 projets sont déjà en cours dans le monde dont 18 sont en phase opérationnelle avec des résultats positifs. Il s’agit majoritairement de ravageurs ou vecteurs de la famille des diptères (mouches) ou des lépidoptères.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Quelles sont les clés de réussite du rayon fruits et légumes, selon Olivier Dauvers ?
Lors de Medfel 2022, l’expert en grande consommation Olivier Dauvers a présenté les clés de la réussite du rayon fruits et…
Inflation : 38 % des Français ont diminué leurs achats de fruits et légumes frais
Dans sa dernière enquête, l’Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations révèle l’impact de l’inflation et de la flambée…
Camille Poulet a choisi une multichapelle double paroi Richel pour la qualité de l’outil et le suivi assuré par le fabricant.
« La serre multichapelle permet une meilleure maîtrise du climat, plus de sérénité et plus de précocité »
Productrice à Saint-Rémy de Provence, Camille Poulet a construit 1 ha de serre multichapelle double paroi gonflable pour produire…
« Avec peu de surfaces de framboisiers, on peut obtenir une bonne rémunération rapide », témoigne David Gery, enchanté par sa nouvelle activité.
En Corrèze, un éleveur bovin se diversifie avec la culture de framboises
En Corrèze, David Gery a réussi la diversification de son exploitation en devenant avec succès éleveur et producteur de…
[Medfel 2022] Comment Arnaud Montebourg compte révolutionner et restructurer une filière d’amandes françaises
La Compagnie des Amandes a expliqué comment elle compte rémunérer ab initio les producteurs partenaires et a fait le point de ses…
L’installation agrivoltaïque de la Sefra sera le premier site pilote de grande échelle en vallée du Rhône. Objectif : affiner les données utilisées par l’intelligence artificielle pour piloter les persiennes sur vergers.
Drôme : 3 hectares de vergers couverts de persiennes solaires mobiles
Le programme d’expérimentation d’agrivoltaïsme suivi par la Sefra qui démarre pour au moins cinq ans vise à évaluer l’efficacité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes