Aller au contenu principal

Italie : Conserve Italia et Conserves France sanctionnés par l’Europe

© Conserve Italia

Le 19 novembre, la Commission européenne a fait savoir qu’elle infligeait une amende de 20M€ à l’opérateur italien Conserve Italia et sa filiale Conserves France S.A. pour pratiques anticoncurrentielles.

Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence, a commenté : « La décision que nous avons prise aujourd'hui marque la fin de la procédure à l'encontre de l'entente sur les conserves de légumes. Conserve Italia, le seul producteur qui a choisi de ne pas conclure de transaction, est convenu avec les autres participants à cette entente de se répartir le marché et de fixer les prix de certains légumes en conserve dans toute l'Europe. Ainsi, pendant plus de 13 ans (du 15 mars 2000 au 1er octobre 2013), les consommateurs ont souffert d'une concurrence moindre et de prix plus élevés. L'amende que nous infligeons aujourd'hui à Conserve Italia reflète la gravité de son comportement anticoncurrentiel et l'importance du droit de la concurrence».

L'enquête de la Commission avait commencé par des inspections inopinées en octobre 2013 auprès de plusieurs opérateurs. Elle avait révélé l'existence d'une infraction unique comprenant trois accords distincts portant, pour deux d’entre elles sur les ventes en MDD : un accord portant sur une série de légumes en conserve (haricots verts, petits pois, mélanges de petits pois et de carottes, macédoines de légumes), un autre sur le maïs doux en conserve. Le dernier accord portait à la fois sur des ventes sous MDD et sous marque propre,  de légumes en conserve, en particulier en France. « Conserve Italia n'a participé qu'aux deux premiers accords » précise la Commission européenne.

En septembre 2019, une décision de règlement par transaction avait été adoptée à l'encontre de trois sociétés qui avaient reconnu leur participation à l'entente (Bonduelle, Coroos et Groupe Cecab). Le montant total des amendes infligées s'élevait à 31 M€. L'enquête concernant Conserve Italia s'était poursuivie dans le cadre de la procédure normale appliquée en matière d'ententes. La Commission souligne qu’elle a tenu compte de la valeur des ventes réalisées par Conserve Italia pour les produits en question, du degré de gravité de l'infraction, de son étendue géographique et de sa durée. L’entreprise italienne a bénéficié d'une réduction de 50 % de son amende pour avoir coopéré à l'enquête.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Victor Lallement et Quentin Blochard ont réhabilité un kilomètre de galerie pour redémarrer la production de champignon dans les mines d'ocre.
Une nouvelle champignonnière bio dans le Vaucluse
Victor Lallement et Quentin Blochard remettent les champignons à l’honneur dans le Luberon en réhabilitant une mine d’ocre pour…
Le brocoli Bimi à la conquête du marché français
Le producteur Picvert et le sélectionneur Sakata se sont engagés ensemble pour développer la production origine France de la…
Loire-Atlantique : des producteurs de Vitaprim et Nanteurop créent une OP 100 % bio
Le 1er janvier, une nouvelle OP 100 % bio sera créée en Loire-Atlantique. Objectif : assurer la fiabilité de l’offre en bio et…
Geoffrey et Claire Andna gèrent l’îlot de la Meinau, au cœur de l’agglomération strasbourgeoise, ce qui rend possible les livraisons à vélo.
Maraîchage : Claire et Geoffrey Andna cultivent au cœur de Strasbourg
L’îlot de la Meinau accueille jusqu’à 250 personnes par jour. Ici, aux portes d’un bassin de consommation de 40 000 personnes,…
La performance environnementale est un des gros points forts de la micro-injection sécurisée (En photo, test de migration en culture de kiwi).
La micro-injection dans le tronc, voie d’avenir pour la protection phytosanitaire des vergers ?
La micro-injection sécurisée fait partie des méthodes d’application de produits phytosanitaires actuellement étudiées en…
Malgré le retour à la normale, la consommation responsable se maintient
La 3e édition du baromètre Max Havelaar de la transition alimentaire montre un petit tassement par rapport à 2020 des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes