Aller au contenu principal

Italie
Interpoma 2022 : le retour du rendez-vous de la filière pomme fait le plein

La 12ème édition (du 17 au 19 novembre à Bolzano en Italie) signe un beau succès. Cela faisait quatre ans, pandémie oblige, que la filière pomme ne s’était pas ainsi réunie.

Le salon entièrement dédié à la pomme s'est déroulé du 17 au 19 novembre à Bolzano en Italie.
© Philippe Gautier-FLD

Sur Interpoma 2022, pas moins de 490 exposants, essentiellement dans le domaine des solutions techniques et technologiques pour les producteurs de pommes, avaient répondu à l’appel, dont 30% internationaux, venus de 17 pays différents.  Du côté du visitorat, le succès a aussi été présent : plus de 16 000 visiteurs ont arpenté pendant trois jours les allées de la Fiera Bolzano.

Retrouvez ici notre dossier complet : Le salon Interpoma 2022 dessine l’avenir de la filière pomme

Par ailleurs, le congrès Interpoma qui traitait cette année de deux sujets forts – l’évolution du marché américain et la robotique dans les vergers, a rassemblé pas moins de  800 congressistes pendant deux jours. Enfin, Interpoma, c’est aussi un programme de visites techniques couvrant de multiples sujets (des techniques de conduite du verger à la transformation des pommes en passant par le bio ou la logistique de stockage) : 500 visiteurs y ont participé. Le salon Interpoma reçoit l’appui d’important partenaires : la Province autonome de Bolzano Haut-Adige, le consortium Südtirol, l’ICE, Wapa, l’Arelfh pour n’en citer que quelques-uns

 

visiteur devant étal de pommes dans un salon
Le salon a comptabilité 16 000 visiteurs : beaucoup d’Italiens, bien entendu mais aussi des Français, des Américains, des Japonais, des Néo-zélandais… Toute la filière pomme internationale était là.
© Philippe Gautier-FLD

 

L’automatisation, grande tendance 2022

Deux grandes tendances sont à ressortir de l’édition 2022 : d’une part, les entreprises proposant des biostimulants ont été particulièrement présentes cette année, preuve de la vivacité du secteur à proposer de nouvelles solutions en phase avec l’attente -et la réglementation – européenne. D’autre part, la récolte robotisée (qui a fait l’objet d’une matinée pendant le Congrès Interpoma) mais aussi l’automatisation au niveau de la station a été le marqueur clair du salon.

L’autre grand sujet était la problématique de l’eau pour la filière. Certaines solutions d’avenir ont été soulignées à l’occasion des prix Interpoma 2022, consacrés à ce sujet. Ainsi, ont été récompensées la société polonaise Inventia pour son système Agreus permettant un contrôle précis de la gestion de l’irrigation, basé sur la disponibilité de l’eau du sol et les paramètres climatiques, Plantection pour sa technologie de contrôle de l’irrigation précieuse pour les grandes entreprises agricoles ou les systèmes d’irrigation coopérative, et Odis, un système d’irrigation intelligent, jugé prometteur par le jury pour son application polyvalente basée sur le cloud.

Retrouvez notre dossier complet :

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
Pourquoi Pomanjou va investir 29 millions d’euros dans une station fruitière ?
Pomanjou, filiale du groupe Innatis, va regrouper ses activités de stockage-calibrage et conditionnement-expédition, aujourd’hui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes