Aller au contenu principal

Tomates
Haute valeur environnementale pour Solarenn

La coopérative bretonne s’est lancée cet été dans la certification HVE des exploitations de ces adhérents. Vingt-quatre viennent d’être certifiées de niveau 3.

Vingt-quatre exploitations sur les trente-deux que compte la coopérative ont été certifiées.Solarenn travaille avec les autres afin qu'elles puissent obtenir la certification de niveau 3 d'ici la fin de l'année.
© Solarenn

Vingt-quatre maraîchers sur les trente-deux que compte la coopérative bretonne, ont reçu la certification de niveau 3 fin janvier et la coopérative entend le faire savoir. Dès le mois de mars, des tomates Solarenn arboreront le logo Haute Valeur Environnementale. « Certains packs étaient déjà finalisés, affirme Isabelle Georges, directrice de la coopérative Solarenn, on va inclure le logo dans le film et certaines références seront stickées ».

La coopérative s’est penchée sur la certification HVE l’été dernier. Arnaud Letac, le responsable qualité environnement a été missionné auprès de producteurs référents de la coopérative pour étudier ce qu’il restait à faire pour obtenir la certification. La coopérative a ensuite mis en place un plan d’action collectif afin d’aboutir à la certification des vingt-quatre maraîchers.

« Certains de nos gros clients prêtaient à cette certification une attention particulière. Ça valide nos pratiques. C’est une reconnaissance de ce qu’on faisait déjà. Par rapport aux diverses certifications privées, la HVE est reconnue au niveau du ministère, par les ONG et par les consommateurs. Tout le monde s’y intéresse. Cela nous permet aussi de nous démarquer de la concurrence étrangère », explique Isabelle Georges.

L’objectif pour Solarenn est que 100 % des exploitations de la coopérative soient certifiées de niveau 3 cette année. « Pour certaines exploitations, on n’était pas sûr qu’elles puissent être certifiées, on a préféré attendre et on va travailler avec elles sur les points de blocage », explique Isabelle Georges.

« Toutes les exploitations de petits fruits (tomates cerise, rondes…) sont certifiées HVE », affirme Isabelle Georges. Ce n’est pas le cas de toutes les tomates grappe par exemple. Les produits vrac, qu’ils soient issus d’exploitations HVE ou non, ne seront pas stickés. « Mais si un client souhaite du vrac HVE, nous sommes capables de le tracer et de le lui fournir », précise la directrice.

Les plus lus

Les chaufferettes Wiesel commercialisées par Filpack permettent un gain de température à l'allumage supérieur à celui des bougies.
Chaufferettes contre le gel en verger : un intérêt sur les petites parcelles très gélives

Le risque de gel fait son retour sur cette deuxième quinzaine d'avril. Plusieurs entreprises proposent des convecteurs à…

Parsada : ouverture ce 12 avril d'un appel à projets porté par FranceAgriMer

Initié au printemps 2023, le Plan stratégique pour mieux anticiper le potentiel retrait européen des substances actives et le…

Fraises hors sol cultivées en France
Fraise française : un bon début pour la commercialisation... à poursuivre

En retard par rapport à l’an dernier, la saison de la fraise française a bien commencé d’autant que la fraise espagnole est…

verger abricot Drôme - Emmanuel Sapet
En Ardèche, de fortes pertes dans les vergers d'abricotiers sont à déplorer

Des chutes physiologiques importantes de fleurs sont à déplorer dans des vergers d'abricotiers d'Ardèche, de la Drôme et de l'…

Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Les fraises espagnoles sont pour le moment quasi absentes de nos étals français. Pourtant, ce n’est pas cette absence ou cette…

PNR BARONNIES PROVENCALES
L’IGP Abricot des Baronnies sur la rampe de lancement

L’abricot des Baronnies, qui attendait ce printemps la toute dernière validation de son IGP, est d’ores-et-déjà en ordre de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes