Aller au contenu principal

Engagements RSE
Fruits secs : Daco Bello va lancer le sans résidus de pesticides

Revendiquant de très forts engagements RSE, l’entreprise familiale pour des filières Fruits secs durables et responsables. Elle pousse et aide ses fournisseurs à des pratiques plus vertueuses. Ainsi, Daco Bello annonce pour janvier une nouvelle gamme Sans résidus de pesticides. Il est aussi impliqué dans la relance de filières françaises.

En ce début décembre, Daco Bello lance une nouvelle gamme, Nature Brute. Disponible chez Carrefour en exclusivité pour commencer, il s’agit de sachets de fruits plus généreux en calibre et de qualité supérieure. Deux références sont proposées : “3 noix” (noix de cajou, amande, noix) et “5 noix” (noisette, noix de cajou, amande, noix de pécan et noix), au prix de vente conseillé de 3,70€ les 150 g.

A cette occasion, les dirigeants Michel et Alain Abitbol ont rappelé à FLD l’engagement RSE très fort de l’entreprise, labellisée PME+. « Nous avons ainsi été les premiers cette année à introduire la noix de cajou de Côte d’Ivoire, illustre Alain Abitbol. Cela a été rendu possible par des initiatives du pays dans des casseries industrielles et pour une production plus vertueuse avec une juste rémunération des producteurs, le travail des femmes, l’accès à l’éducation et à la santé.... Nous, Daco Bello, voulons promouvoir ce système. » Il précise que l’Afrique de l’Ouest concentre 85 % de la production mondiale d’anacarde mais que seulement 15 % de la valeur ajoutée y reste.

Autre exemple d’engagement : l’amande de Californie responsable tracée par blockchain. Daco Bello rémunère « un peu plus cher (10 à 15 %) » les producteurs californiens qui s’engagent dans des démarches environnementales en particulier pour l’eau et les abeilles (label Bee Friendly et Agricultural Water Management).

 

Du sans résidus et de l'origine France au programme

Daco France travaille plus de 150 fruits de 50 pays du monde, avec des fournisseurs souvent historiques. Tous ces engagements se traduisent aussi dans une nouvelle gamme qui va être lancée sans doute en janvier -« nous sommes prêts, nous attendons la bascule de packaging », précise Audrey Perez, responsable marketing. Il s’agit d’une gamme sans résidus de pesticides*. La première référence sera la noisette. L’ambition est de lancer 5 à 6 références sur des fruits oléagineux, en mono-produits dans un premier temps. « La noisette provient d’un partenaire historique, précise Alain Abitbol. Il faut au moins cette confiance pour pousser un fournisseur à se lancer dans le sans résidu, dédier des parcelles… »

* selon la réglementation en vigueur.

Côté ancrage local, Daco France est engagé pour la relance de filières françaises. Il est co-fondateur de la Compagnie des Amandes, qui ambitionne 3 000 t d’amandes françaises en HVE. « Et de notre côté, on réfléchit aussi sur la noisette française », glissent les deux frères Abitbol.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
L’inflation met à mal les efforts faits pour Egalim
Alors que tous les acteurs de la restauration collective et des filières sont mobilisés pour une alimentation plus durable, l’…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes