Aller au contenu principal

Drôme : Le binage de l’ail retrouve de l’intérêt

Bineuses, herses étrilles et robots étaient en démonstration sur des parcelles d'ail, mi-avril.
© A.Priolet

Dans le cadre d’Innov’action, la chambre d’agriculture de la Drôme, en partenariat avec le Groupe ail - Ecophyto 30 000, a organisé une journée mi-avril sur le thème « désherbage mécanique de l’ail : des outils performants et innovants ». Plus de cent-vingt personnes ont assisté aux démonstrations en présence de constructeurs et concessionnaires. « Les outils alternatifs présentent un fort intérêt agronomique. Ils deviennent incontournables pour les producteurs », explique Mikaël Boilloz, conseiller légumes et spécialisé sur l’ail à la Chambre d’agriculture de la Drôme. Quelque peu délaissé, le binage retrouve aujourd’hui tout son intérêt en termes de destruction des adventices, d’amélioration du sol, de destruction de la croûte de battance, d’activation de la minéralisation, etc. Des essais conduits par le Groupe ail du plan Ecophyto 30 000, depuis 2015, ont comparé l’impact du désherbage mécanique sur le rendement, avec ou sans utilisation de produits phytosanitaires. Aucune différence significative n’est apparue sur les trois essais effectués. Fin 2019, une nouvelle expérimentation sera réalisée sur le site d’Etoile-sur-Rhône, dans le cadre du dispositif Pepites, pendant trois ans : « L’objectif sera de comparer trois conduites : chimique, biologique et mixte, et de mesurer l’impact du salissement de la parcelle et le rendement », explique Mikaël Boilloz.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
70% des surfaces de serres de tomate chauffées au gaz sont équipées de cogénération.
Tomate sous serre : y aura-t-il assez de gaz cet hiver ?
Les serristes utilisant la cogénération sont très inquiets concernant les prix mais aussi la disponibilité en gaz cet hiver, même…
Pour Interfel, le fonds d’aide alimentaire durable rate sa cible
Enveloppe trop faible, fléchage déficient : pour l’interprofession fruits et légumes Interfel, le fonds d’aide alimentaire…
Biomonde : « Les fruits et légumes bio sont un des moteurs de la distribution bio », selon Sönam Walterspiler
Dans une période troublée pour la filière bio, Biomonde se veut au plus près de ses adhérents et soutient les magasins qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes