Aller au contenu principal

Drôme : Le binage de l’ail retrouve de l’intérêt

Bineuses, herses étrilles et robots étaient en démonstration sur des parcelles d'ail, mi-avril.
© A.Priolet

Dans le cadre d’Innov’action, la chambre d’agriculture de la Drôme, en partenariat avec le Groupe ail - Ecophyto 30 000, a organisé une journée mi-avril sur le thème « désherbage mécanique de l’ail : des outils performants et innovants ». Plus de cent-vingt personnes ont assisté aux démonstrations en présence de constructeurs et concessionnaires. « Les outils alternatifs présentent un fort intérêt agronomique. Ils deviennent incontournables pour les producteurs », explique Mikaël Boilloz, conseiller légumes et spécialisé sur l’ail à la Chambre d’agriculture de la Drôme. Quelque peu délaissé, le binage retrouve aujourd’hui tout son intérêt en termes de destruction des adventices, d’amélioration du sol, de destruction de la croûte de battance, d’activation de la minéralisation, etc. Des essais conduits par le Groupe ail du plan Ecophyto 30 000, depuis 2015, ont comparé l’impact du désherbage mécanique sur le rendement, avec ou sans utilisation de produits phytosanitaires. Aucune différence significative n’est apparue sur les trois essais effectués. Fin 2019, une nouvelle expérimentation sera réalisée sur le site d’Etoile-sur-Rhône, dans le cadre du dispositif Pepites, pendant trois ans : « L’objectif sera de comparer trois conduites : chimique, biologique et mixte, et de mesurer l’impact du salissement de la parcelle et le rendement », explique Mikaël Boilloz.

Les plus lus

Tomates bio espagnoles : pourquoi Ségolène Royal se trompe de combat

Des accusations de « faux bio » de la part de Ségolène Royal pour leurs tomates bio sur une chaîne de TV ont empiré…

Virginie Boisseau et Mickaël Girard veulent développer et rationaliser leurs débouchés.
« Nous avons développé les légumes pour améliorer la rentabilité de l’exploitation »

Installés près d’Angers, Mickaël Girard et Virginie Boisseau ont fait le choix des légumes bio et de la vente directe pour…

Face à la sécheresse, comment l'agriculture des Pyrénées-Orientales envisage sa gestion de l'eau ?

Face au manque d’eau, à l’amenuisement des réserves et à la sécheresse prolongée, les Pyrénées-Orientales se concertent pour…

Lors de la signature du partenariat entre Sikig et Maïsadour le 16 janvier : Julien Pedelucq, président directeur général du groupe SIKIG, Michael Dolet Fayet ...
Plantations de kiwi dans les Landes : quels sont les objectifs de Maïsadour et Sikig ?

Le partenariat entre Maïssadour et Sikig a pour but de développer la culture du kiwi dans les Landes et de proposer une…

Tavelure sur une feuille de pommier
Tavelure : quelle est cette piste de recherche innovante contre la maladie numéro 1 du pommier ?
Une piste de recherche actuellement à l’étude contre la tavelure, principale maladie du pommier, repose sur la combinaison d’une…
90 % des vergers de Blue Whale sont protégés par des filets de protection anti-grêle. En revanche la couverture anti-gel ne représente que 55 % des surfaces.
Rencontres Blue Whale : le changement climatique et la gestion de l'eau s'invitent aux débats

Avec les premières Rencontres Blue Whale, le groupement de producteurs s’est donné une feuille de route pour appréhender les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes