Aller au contenu principal

Commerce de gros
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »

Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses premières impressions sur la crise de la Covid-19 et sa feuille de route.

Didier Marques, président de l'UNCGFL : « Ce qui est positif, c’est la réactivité de toute la filière durant cette période Covid-19 : nous n’avons connu aucun manque de produits ».
© Philippe Gautier - FLD

Le 10 juin, l’Union nationale des grossistes en fruits et légumes a élu Didier Marques, directeur général de 3D Dona sur Rungis, comme nouveau président du syndicat. Il succède à Christian Berthe après trois mandats à la tête de l’UNCGFL. « Je tiens en premier lieu à exprimer tous mes remerciements à Christian Berthe, pour avoir accompli ce qui n’avait pas été fait jusqu’à présent : avoir mis en avant avec dynamisme nos métiers, notre expertise et notre savoir-faire, dans toutes les instances, professionnelles et autres », salue Didier Marques. Et d’ajouter : « Il nous a tracé un chemin et j’entends marcher dans ses pas en réaffirmant le rôle central des grossistes dans l’équilibre de la filière fruits et légumes ».

Didier Marques arrive à la présidence de l’UNCGFL alors que la crise du Covid-19 est toujours en cours. Les effets du confinement ont été différents. « Après une semaine de flottement, le marché s’est réorganisé pour les grossistes de carreau : retour des primeurs, commerçants sur marché lançant leur système de livraison et GMS faisant appel aux grossistes pour leur approvisionnement, analyse-t-il. Du côté des Gasc, cela dépendait des activités : ceux travaillant avec les collectivités territoriales ont perdu leur activité du jour au lendemain alors que ceux ayant une activité avec les hôpitaux ou l’armée et a fortiori avec la GMS ont moins souffert. Ce qui est positif, c’est la réactivité de toute la filière dans cette période : nous n’avons connu aucun manque de produits. »

L’actualité, pour le nouveau président des grossistes fruits et légumes français, est évidemment la sortie de la crise du Covid-19. « Les grossistes ont démontré leur capacité de réaction et d’adaptation lors de cette crise. Il faut maintenant en sortir. Interfel travaille actuellement sur plusieurs scénarios et il nous faut étudier comment la crise aura influé le consommateur dans ses comportements d’achat. »

Pour Didier Marques, la rentrée s’annonce compliquée : « Les grossistes sur carreau ont sorti leur épingle du jeu mais les grossistes à service complet auront besoin d’aide pour retrouver 100 % de leur capacité. L’économie a été mise sous morphine et nous risquons de heurter la réalité de plein front ».

Pour Didier Marques, « les grossistes à service complet  auront besoin d’aide pour retrouver 100 % de leur capacité ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Maraîchage : les semis papier à l’essai
La technique des semis papier en maraîchage bio a été expérimentée en 2019 par la station d’expérimentation du Sileban, en…
Hauts-de-France : Premières certifications produit HVE Niveau 3 pour Natur’Coop
Quatre légumes de la coopérative nordiste disposent de la précieuse certification. D’autres devraient suivre dans les deux…
Agroécologie et bio : devant la multiplicité des labels, il y a un besoin urgent de communiquer… sans les emballages !
Le CTIFL a organisé le 1er février un webinaire sur l’agroécologie et les fruits et légumes, pour faire suite à celui du 17…
Les producteurs anticipent la disponibilité de la main-d’œuvre saisonnière
Les producteurs de fruits et légumes tentent d’anticiper et de sécuriser la disponibilité de la main-d’œuvre…
Crues en Lot-et-Garonne : d'importants dégâts encore difficilement évaluables pour les producteurs de fruits et légumes
La crue exceptionnelle de la Garonne en Lot-et-Garonne va compromettre de nombreuses cultures. Les pertes de récoltes de légumes…
layani
Stéphane Layani, président-directeur général de la Semmaris : « Défendre le modèle vertueux des marchés de gros »
Effet Covid-19, « train des primeurs », développement en région… Stéphane Layani évoque aussi la réflexion en cours concernant un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes