Aller au contenu principal

Sud-Est : Penthaleus major, acarien des cultures d’hiver sous abris

L'acarien Penthaleus major cause des dégâts ponctuels par piqûres de nutrition dans le Sud-est de la France sur laitues, mâche, céleri, blettes, radis…

Espèce peu commune d’acarien, Penthaleus major est rencontrée par endroits dans le Sud-est de la France sur les cultures d’hiver sous abris : les laitues, la mâche, le céleri, les blettes, les radis… Il entraîne des dégâts par piqûres de nutrition. Plus gros que les acariens tétranyques des cultures d’été, Penthaleus major mesure environ 1 mm et présente 4 paires de pattes rouges et un corps noir, à l’âge adulte. Les larves ont 3 paires de pattes et sont de couleur rose orange, et deviennent marron puis vertes avant le stade adulte. On peut observer deux générations par an, une en fin d’automne (décembre-janvier), puis une seconde en début de printemps (mars-avril). Il se développe à des températures modérées (entre 10 et 20°C) et une hygrométrie assez élevée de l’ordre de 70 %. Quand il fait chaud, les acariens entrent en diapause et s’enfouissent dans le sol, à une dizaine de cm. Les œufs au niveau du sol se conservent l’été dans les parcelles. Les symptômes sur les cultures légumières sont une décoloration des feuilles, avec des taches blanches à argentées. C’est un ravageur des cultures de céréales et de certaines légumineuses. En cas de problèmes avec ce ravageur, il est donc recommandé de limiter la culture de certaines Fabacées (fève, pois, trèfle, luzerne…) et Poacées (orge, avoine, seigle, blé…). Ce sont les hôtes préférentiels de l’acarien, favorisant son maintien et la multiplication des populations. Dans les abris touchés, le ravageur se retrouve d’une année à l’autre pendant les périodes à risque sur les cultures sensibles. Un vide sanitaire en automne-hiver et l'espacement des cultures maraîchères hôtes (laitue, radis, épinard…) pourraient permettre de briser son cycle de développement. Le travail du sol en été aiderait à diminuer la présence des œufs sur les parcelles. Pour cet acarien peu répandu, les méthodes de protection ne sont pas encore identifiées.

A lire aussi : Asperge : des pistes contre le criocère

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Flambée des coûts de l’énergie : en péril, les entreprises de la filière fruits et légumes demandent un bouclier énergétique spécifique
Interfel a réuni la presse ce jeudi 22 septembre afin que les professionnels témoignent de l’impact de la hausse des coûts de l’…
Avis de tempête pour l’exportation espagnole de fruits et légumes
Acteur de premier plan dans la production et l’exportation de fruits et légumes, l’Espagne connaît, à l’instar de ses collègues…
Salades : l’inflation aura-t-elle des conséquences sur la consommation ?
Si la consommation de salade continue d’augmenter dans le monde, les producteurs français s’inquiètent de l’inflation qui…
Flambée des coûts de l'énergie : la région Hauts-de-France se mobilise pour les endiviers, filière en péril
La flambée des coûts de l’énergie met en péril le modèle économique des endiviers des Hauts-de-France et la pérennité de la…
Comment Daco Bello compte garder sa place dans un secteur du fruit sec en croissance
Daco France fait le point sur sa marque Daco Bello, son évolution, sa stratégie, les nouveautés, la tendance de consommation très…
Ail de France : un potentiel en baisse et de sérieux problèmes de qualité
Les volumes d’ail hexagonaux seront moindres cette année. La faute à la sécheresse qui impacte fortement la qualité du produit.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes